Les activités médicales du service de psychiatrie adulte

Partager Imprimer
Psychiatrie adulte : activités médicales

Vision des soins en psychiatrie adulte

Dans le cadre d’une mission de service public, le Service de psychiatrie adulte propose des traitements psychiatriques, psychosociaux et psychothérapeutiques à la population adulte du canton de Genève.

L’accent est mis essentiellement sur :

  • Le maintien de l’insertion des patients dans la communauté et la société
  • Le soutien et le développement de leur capacité à prendre en charge leur santé mentale (autonomie et autogestion)
  • Le dépassement des crises transitoires
  • La stabilisation et le rétablissement des personnes souffrant de maladies psychiques chroniques
  • L’inclusion de l’entourage dans la prise en charge (partenariat) et la création d’un réseau social
  • La psychiatrie fondée sur les preuves

Le service contribue ainsi à la prévention, au diagnostic et au traitement des troubles psychiques en phase aiguë ou sur le long terme.

Approche communautaire de la psychiatrie adulte

L’équipe du Département de psychiatrie des HUG travaille selon les principes de la psychiatrie communautaire. Il s’agit d’encourager les patients à s’approprier leur processus de rétablissement et de les soutenir dans le maintien ou le développement d’une activité sociale et/ou professionnelle afin d’éviter le risque de marginalisation. Des interventions ambulatoires et/ou mobiles et des programmes de jour sont déployés dans cette perspective; si nécessaire, une hospitalisation temporaire est possible.

Cette approche de la psychiatrie adulte tient compte de la personne dans son intégralité. Elle considère comme une nécessité l’établissement d’une collaboration avec le patient, son entourage, les autres professionnels du système de soins et les acteurs du champ psychosocial. L’expertise des patients et de leurs proches est valorisée au même titre que celle des professionnels de santé.

Trois secteurs de soins pour un canton

Dans le canton de Genève, la psychiatrie communautaire s’appuie sur des centres ambulatoires psychiatriques et psychothérapeutiques intégrés (CAPPI), où les patients peuvent bénéficier d’une large palette de soins dans leur zone géographique. Il existe trois secteurs (les Eaux-Vives, la Jonction et la Servette) avec, pour chacun d’eux, un CAPPI, une unité d’admission et une unité hospitalière de psychiatrie communautaire.

Chaque CAPPI comprend :

  • un pôle «crise» pour les patients qui ont besoin d’un suivi intensif sur une courte période,
  • un pôle communautaire pour ceux qui présentent un trouble mental nécessitant une prise en charge institutionnelle dans la durée.

Les CAPPIs offrent ainsi, au sein d’une même structure, des soins intermédiaires entre le suivi au cabinet médical et les soins hospitaliers.

+ INFO
Pour en savoir plus consulter la page Consultation de psychiatrie : la prise en charge

Une richesse d’approches

De nombreuses méthodes et modalités de prise en charge ont été développées au sein de la psychiatrie communautaire dans un objectif d’efficacité basée sur des preuves. Cela implique l’organisation d’un secteur ambulatoire réactif, flexible et en capacité d’intensifier les soins en cas de nécessité, et le développement de la psychiatrie mobile, notamment pour permettre le maintien des patients dans la communauté.

Dernière mise à jour : 02/02/2022