Recherche sur l'impact de traitements préventifs contre le COVID-19

CoPEP - traitements préventifsLes HUG, l'Hôpital universitaire de Bâle et l'Institut tropical et de santé publique suisse lancent le premier essai clinique en Suisse pour étudier l'impact de deux thérapies prophylactiques contre le COVID-19. Ils recrutent des volontaires de 18 ans et plus ayant été en contact récemment avec une personne atteinte de COVID-19 ou testée positive au COVID-19.

Cet essai appelé COPEP, pour projet COVID-19 de prophylaxie post-exposition, testera l'efficacité de l'hydroxychloroquine, médicament antipaludéen bien connu, et du lopinavir/ritonavir, médicament anti-VIH, chez des personnes ayant été en contact étroit avec des patient·es infecté·es par le COVID-19.

L'étude CoPEP inclura environ 400 participant·es et s’adressera à des personnes exemptes de tout symptôme, mais ayant été en contact étroit avec des patient·es récemment diagnostiqué·es positif·ves au COVID-19. Elle durera quatre à six mois.

Objectif

  • Démontrer l’efficacité de médicaments destinés à prévenir le COVID-19 (traitements prophylactiques).

Durée

  • Trois semaines

Collaborations

Cette étude est dirigée par la Pre Alexandra Calmy, en collaboration avec le Dr Niklaus Labhardt. L’étude COPEP comprend également des chercheurs du Laboratoire de virologie des HUG, du Service de médecine de premier recours des HUG, de l'Hôpital universitaire de Bâle, de l'Institut tropical et de santé publique suisse et des autorités de santé publique de Genève et de Bâle. Elle est financée par la Fondation privée des HUG.

qecode copepPlus d'infos 

Dernière mise à jour : 24/04/2020