Prothèse totale de la hanche : Le retour à domicile

Partager Imprimer

Les douleurs

Elles sont fréquentes après une intervention chirurgicale. Il est indispensable de les gérer de manière adéquate. A votre sortie, vous recevez une ordonnance détaillée (médicaments et dosages précis). Nous vous recommandons de prendre votre traitement systématiquement pendant au moins dix jours, en particulier avant chaque séance de rééducation ou d’exercices.

SAVOIR +
La brochure La morphine pour traiter la douleur vous informe sur l’emploi, les effets bénéfiques et indésirables de ce médicament et répond aux questions les plus fréquemment posées.

L’œdème et l’hématome

Ils sont fréquents après une intervention et sont gênants lors des exercices de flexion ou d’extension. Ces symptômes vont progressivement disparaître en quelques mois. Pour limiter l’œdème, il est recommandé de porter des bas de contention aux deux jambes pendant un mois. Restez actif, mais ne forcez pas!

Les soins de plaie

Si vous constatez l’apparition d’une rougeur ou chaleur, d’un écoulement au niveau de la plaie ainsi que de la fièvre, contactez votre chirurgien et non votre médecin traitant.

SAVOIR +
La brochure Pour une meilleure cicatrisation : que pouvez-vous faire ? vous informe sur les mesures à prendre pour améliorer la cicatrisation.

L’alimentation

Un apport supplémentaire de protéines (viandes, poissons, œufs, noix, produits laitiers, etc.) accélère la guérison. Il est recommandé de commencer cette alimentation le plus tôt possible avant l’opération et de la poursuivre pendant au moins trois mois.

La constipation

Elle survient fréquemment après une intervention en raison du manque d’exercice et des médicaments à base d’opiacés. De l’exercice physique et une bonne hydratation sont souvent suffisants. Dans le cas contraire, des laxatifs sont nécessaires.

Quels sont les aménagements possibles ?

  • Une poignée murale dans la douche et les WC
  • Une planche de bain ou un siège dans la douche
  • L’accès à votre lit
  • Le retrait des tapis (source de chute)

Si besoin, un ergothérapeute peut vous conseiller.

Quel est le matériel utile ?

  • Un enfile-chaussettes
  • Un long chausse-pied
  • Une pince de préhension
  • Une pelle et une balayette à long manche
  • Un rehausseur de toilettes
  • Un tapis antidérapant pour la douche
  • Une éponge à manche pour la toilette

CHECK-LIST
Contactez rapidement l’équipe soignante dans les situations suivantes :

  • Votre hanche opérée devient subitement très douloureuse.
  • Vous avez une fièvre inexpliquée.
  • Vous notez la présence de pus, une rougeur, ouverture de la cicatrice ou ailleurs sur le membre opéré.
  • Vous avez une douleur ou une enflure du mollet.
  • Vous constatez un changement de couleur et température de votre jambe.
  • Vous tombez sur le membre opéré.
Dernière mise à jour : 26/08/2020