Activités médicales

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Professeur
Jean-Luc Reny
Médecin-chef de service

La médecine interne générale est une médecine intégrative comprenant notamment les situations d’urgence médicale, l’orientation et le suivi aigu ou chronique de patients complexes polypathologiques.

Le service de médecine générale interne (SMIG) prend en charge les patients hospitalisés, parfois en collaboration avec les spécialités de médecine interne. Les médecins internes en formation participent également à l’activité médicale du service des urgences, des soins intensifs adultes et des spécialités de la médecine interne.

Il assure également une consultation intra-hospitalière de médecine interne en chirurgie, notamment mais pas exclusivement en orthopédie et collabore étroitement avec l’unité neuro-vasculaire au sein du service de neurologie ainsi qu’avec l’unité cellulaire hospitalière.

Il assure une consultation de symptômes inexpliqués-diagnostics difficiles (SIDD) dans le cadre du centre pour maladies rares certifié par la Coordination nationale des maladies rares (KOSEK).

La qualité des soins dispensés par le SMIG repose sur une collaboration pluridisciplinaire entre médecins, soignant(e)s et aide-soignant(e)s, physiothérapeutes, assistantes sociales, infirmières de liaison, infirmier(ère)s assistant(e)s de gestion, et secrétaires médicales.

Pathologies traitées 

Le SMIG accueille environ 10’000 séjours de patients par année. Les principales pathologies traitées dans le service sont :

  • Insuffisance cardiaque décompensée
  • Maladie coronarienne
  • Exacerbation de bronchopneumopathie obstructive 
  • Pneumonie acquise à domicile
  • Cirrhose hépatique décompensée
  • Embolie pulmonaire
  • Cancer du poumon
  • Insuffisance rénale
  • Diabète décompensé
  • Etc.

L’admission au SMIG 

Les patients qui séjournent au SMIG arrivent dans le service par trois canaux différents :

  • Admission en urgence après une évaluation au service des urgences (unité de déchocage) ou « voie orange »
  • Admission directe suite à la demande de leur médecin traitant ou des consultations spécialisées via la pré-hospitalisation
  • Transfert depuis un autre département ou service de l’hôpital (ex : chirurgie ou soins intensifs) ou, plus rarement, d’un autre hôpital suisse ou étranger.
Dernière mise à jour : 04/05/2021