Indications et conseils pour les traitements hyperbares

Grâce à leurs deux chambres hyperbares de huit places chacune, les HUG sont le seul hôpital universitaire suisse à disposer d’une consultation et des équipements nécessaires à la pratique de la médecine hyperbare.

Ce site vous informe sur cette thérapie, ses indications et ses modalités.

Brochure - Médecine hyperbare

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie hyperbare ?

L’oxygénothérapie hyperbare (OHB) consiste à administrer de l’oxygène pur – ou un mélange de gaz suroxygéné – dans un milieu pressurisé: la chambre hyperbare. Elle s’intègre dans une stratégie thérapeutique globale et peut être associée à des traitements médicaux et/ou des interventions chirurgicales.

L’OHB a pour effet d’augmenter la quantité d’oxygène dissous dans le sang et les tissus, y compris dans les régions mal vascularisées. Elle favorise l’oxygénation des tissus lésés et réduit la prolifération de certaines bactéries qui ne se développent que dans un milieu pauvre en oxygène (effet anti-infectieux).

SAVIEZ-VOUS ?
L’air ambiant est constitué à 78% d’azote, 21% d’oxygène et 1% de gaz rares.

Quelles sont les principales indications ?

  • Plaie à cicatrisation difficile (ulcère diabétique, plaies postopératoire, etc.).
  • Lésion des tissus après radiothérapie (vessie, intestin, etc.).
  • Infection de l’os (ostéomyélite) et de certains tissus (gangrène, etc.).
  • Accident de plongée (ou maladie de décompression).
  • Intoxication au monoxyde de carbone.
  • Embolie gazeuse.

Comment vous préparer à la consultation ?

Un médecin de la consultation de médecine hyperbare vous prescrit une oxygénothérapie à l’issue d’un entretien, suivi d’un examen médical. Votre consentement signé vous est alors demandé. Avant le traitement, il / elle procède à un contrôle indolore de vos tympans au moyen d’un otoscope.

Apportez la liste des médicaments que vous prenez, ainsi que les documents utiles à la compréhension de votre situation clinique: dossier médical, radiographies, etc. En général, il n’est pas nécessaire de suspendre votre traitement médicamenteux. Les exceptions à cette règle sont discutées avec le médecin de la consultation hyperbare.

Signalez à l’équipe soignante que :

  • vous portez des implants et prothèses: auditives, mécaniques ou dentaires, stimulateur cardiaque, etc.
  • vous rencontrez des difficultés avec vos oreilles lors de voyages en avion ou en montagne
  • vous souffrez d’épilepsie
  • vous suivez un traitement dentaire.

Quelles sont les contre-indications ?

Absolues :

  • pneumothorax non drainé (air dans la cavité qui entoure les poumons)
  • grossesse (sauf intoxication au monoxyde de carbone)
  • défaillance cardiaque avec baisse sévère de la tension artérielle pouvant conduire à un arrêt cardiorespiratoire
  • claustrophobie majeure
  • bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) nécessitant un traitement par oxygène.

Si vous souffrez d’une des pathologies ci-dessus, vous ne pouvez pas suivre un traitement d’oxygénothérapie.

Relatives :

  • crise d’asthme sévère
  • difficulté d’équilibration des pressions au niveau des oreilles
  • épilepsie.

La possibilité d’une oxygénothérapie doit être discutée avec le médecin de la consultation hyperbare.

Temporaires :

  • sinusite, otite, rhino-pharyngite.

Combien de séances sont nécessaires ?

Un traitement d’OHB complet comprend en moyenne 30 à 60 séances. Les effets bénéfiques se manifestent en général dès la 20e séance.

Comment le traitement est-il évalué ?

L’équipe médico-soignante évalue l’efficacité du traitement lors d’un entretien hebdomadaire. Elle est également à l’écoute de votre ressenti et répond à vos questions.

Si vous êtes soigné pour une plaie, celle-ci est contrôlée en général une fois par semaine: le pansement est ouvert et refait à la consultation par les infirmières. Avec votre accord, la plaie est photographiée à intervalles réguliers, afin de documenter précisément son évolution et d’assurer un suivi dans votre dossier médical.

N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou remarques.

Télécharger la brochure
La médecine hyperbare : indications et conseils pour les traitements hyperbares

    Dernière mise à jour : 03/12/2020