Acétate de glatiramère : Conseils pratiques

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

  • Plan d'accès

    INFORMATIONS Patients (réception, consultations, rendez-vous)
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 20

    SECRETARIAT Ambulatoire
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 57

    SECRETARIAT Hospitalisation
    +41 (0)22 372 83 03
    +41 (0)22 372 83 04
    +41 (0)22 372 83 05

    INFORMATIONS administratives
    +41 (0)22 372 83 02

Comment conserver le produit d’injection?

Il est préférable de conserver le produit entre 2° et 8°C jusqu’à sa date de péremption. Toutefois, vous pouvez le garder à une température ambiante de 25° C pendant maximum un mois.

A quel moment faut-il faire les injections?

Faites-les, si possible, toujours dans la même tranche horaire. Veillez à choisir un moment propice dans votre journée, par exemple pendant un moment calme où vous ne serez pas interrompu·e. Si possible, prévoyez la présence d’un proche.

Que faire en cas d’oubli du traitement?

Pour la Copaxone® 20 mg/ml, le délai minimum entre deux injections est de 24h. En cas d’oubli, injectez le produit aussitôt que possible. Décaler la dose suivante en respectant ce délai.

Exemple: vous faites habituellement votre injection à 10h le matin. A 14h, vous vous rendez compte que vous l’avez oubliée. Vous vous injectez le médicament immédiatement. Votre injection suivante sera à 14h le lendemain.

Pour la Copaxone® 40 mg/ml, le délai minimum entre deux injections est de 48h. En cas d’oubli, injectez le produit aussitôt que possible. Décaler la dose suivante en respectant ce délai.

Exemple : vous faites habituellement votre injection le lundi à 10h le matin. Le mardi à 14h, vous vous rendez compte que vous l’avez oubliée. Vous vous injectez le médicament immédiatement. Vos injections suivantes seront le jeudi à 14h, puis le samedi.

Quelle est la durée du traitement?

Les traitements par acétate de glatiramère sont de longue durée et se poursuivent sur plusieurs années. Il est important de ne pas les interrompre sans un avis médical.

ATTENTION : Si vous présentez des symptômes inhabituels au cours de votre traitement, n’hésitez pas à en informer votre médecin.

Que pouvez-vous faire d’autre?

Pour vous aider à gérer votre traitement, vous pouvez tenir un journal dans lequel vous notez le jour, le lieu et l’heure d’injection ainsi que les éventuels effets secondaires que vous avez ressenti.

Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas à prendre contact avec votre infirmière référente qui vous apporte soutien et conseils.

Dernière mise à jour : 19/12/2019