Communiqué de presse

Pulsations avril-juin 2021 vient de paraître

Partager Imprimer
pulsations avril-juin

Un dossier sur le partenariat entre patients et professionnels de la santé aux HUG, une équipe mobile allant à la rencontre de jeunes en difficulté dans leur lieu de vie, des conseils de spécialistes pour garder le moral en temps de Covid-19 ou encore le sucre expliqué aux enfants... ces thématiques, et bien d’autres, sont à découvrir dans l’édition avril-juin du magazine des HUG Pulsations.

Dossier : le savoir des patients reconnu

Depuis 2015, les HUG impliquent davantage les patients et les proches dans les soins. Aujourd’hui, des centaines de personnes sans formation dans le domaine médico-soignant participent à la prise en charge des patients, la recherche médicale et même l’organisation de l’hôpital. Ce partenariat repose à la fois sur les connaissances du personnel hospitalier et le vécu des patients. Cette complémentarité des expertises génère non seulement davantage de satisfaction pour les patients, mais accroît également la qualité des soins.

Sortir des murs pour rencontrer les jeunes en rupture

Une équipe mobile, rattachée à l’Unité de psychiatrie du jeune adulte, va à la rencontre de jeunes souffrant de troubles psychiques et qui ne viennent pas ou plus en consultation. Les infirmiers se déplacent dans un parc, un café ou à domicile, afin d’établir un contact et évaluer les besoins de ces jeunes. L’objectif est de les orienter dans le réseau de santé pour un suivi adéquat.

Comment surfer sur les vagues du Covid-19

La pandémie nous a forcés à repenser notre quotidien, à changer nos habitudes et à remettre à plus tard certains projets. Les jeunes, pour qui les liens sociaux sont mis à mal dans une période cruciale de leur développement, sont particulièrement touchés. Pour garder le moral dans ce contexte d’incertitude, deux spécialistes en psychiatrie livrent leurs conseils.

Le sucre expliqué aux enfants

Si notre corps réclame du sucre pour bien fonctionner, ses effets négatifs sur la santé sont multiples lorsqu’il est consommé en trop grande quantité. Bien qu’il représente notre source principale d’énergie, il peut également provoquer une addiction.

Retrouvez l’édition complète sur pulsations.swiss

Contact
HUG, Service de presse et relations publiques

presse-hug@hcuge.ch
+41 22 372 37 37

Retrouvez tous nos communiqués de presse, depuis 2011, sur notre site Internet.
Si vous n’êtes pas encore abonné à nos listes de diffusion et désirez recevoir nos communiqués de presse, laissez-nous vos coordonnées.

Les HUG : soins, enseignement et recherche de pointe

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) rassemblent huit hôpitaux publics et deux cliniques. Leurs missions sont de prodiguer les soins à la communauté dans toutes les spécialités médicales, de contribuer à former les médecins et professionnels de la santé et d’effectuer des recherches médicales et soignantes. Les HUG sont centre national de référence pour l’influenza et les infections virales émergentes, ainsi que pour les maladies du foie de l’enfant et la transplantation hépatique pédiatrique. Ils sont centre collaborateur de l’OMS dans cinq domaines. En 2019, avec leurs 11'945 collaborateurs, les HUG ont accueilli 64'134 cas hospitaliers, assuré 130’747 entrées aux urgences, 1'109'781 de prises en charge ambulatoires, 28'689 interventions chirurgicales et 4'248 naissances. 1’030 médecins internes et chefs de clinique, 2'159 stagiaires et 193 apprentis y effectuent leur formation. Les HUG collaborent étroitement avec la Faculté de médecine de l’Université de Genève, l’OMS, le CHUV, l’EPFL, le CERN et d’autres acteurs de la Health Valley lémanique à différents projets de formation et de recherche. Le budget annuel des HUG est de 1.94 milliard de francs.

Plus de renseignements sur :

Dernière mise à jour : 21/04/2021