HUG@home

Titre
Service de cybersanté et télémédecine
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Titre
Bureau d'inscription CARA-GenèveID
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Head of Division Professor Antoine Geissbuhler
Professeur
Antoine Geissbuhler
Médecin-chef de service
Contenu

HUG @ home est un service de téléconsultation sécurisé développé par les HUG.

Afin d’éviter le déplacement de patientes et patients, l'application est mise à disposition du personnel médico-soignant des HUG et des médecins de ville (l'application se nomme alors Docteur @ home), afin de remplacer les consultations en présentiel lorsque les cas permettent la téléconsultation.

Attention, cette solution ne permet pas de prendre contact directement avec une ou un professionnel médico-soignant. La ou le professionnel doit proposer cette solution à sa ou son patient. 

Le développement de HUG @ home a été rendu possible grâce au financement de la Fondation privée des HUG et de la Direction Générale de la Santé.

 

Comment bénéficier de HUG @ home ?
Contenu

Seul une ou un professionnel médico-soignant peut décider de la pertinence d’une téléconsultation, qu’il va vous proposer.

Vous devez être équipé d'un smartphone, d'un ordinateur ou d'une tablette et avoir une connexion Internet. 10 minutes avant votre consultation, vous recevrez un SMS et un email contenant un lien direct vers votre séance de téléconsultation. Il vous suffit de cliquer, et vous êtes en relation avec votre interlocuteur ou interlocutrice. 

Une personnes tierce (proche aidant, partenaire externe, interprète, etc.), peut également être intégrée à la téléconsultation. Elle recevra l'invitation de la même manière. 

Témoignages

Très utile quand les patientes ont des effets secondaires des traitements oncologiques et peuvent garder leur consultation sans se déplacer

Auteur Image
Image
HUG
M.V
Psychologue au Service d'oncologie

L’ensemble des consultations de diabétologie pédiatrique et un grand nombre de consultations d’endocrinologie pédiatrique a été réalisé avec HUG @ home durant le confinement du printemps. Il n’y a eu que de rares patients qui se sont déplacés. En ce qui concerne la diabétologie, les enfants étant équipés à 90% de capteurs de glucose, la communication a été particulièrement facile : les parents nous envoyaient par e-mail les tracés de glucose, puis nous en discutions via HUG @ home et, finalement, nous leur renvoyions par e-mail un nouveau schéma de traitement ainsi que les ordonnances nécessaires. Du coup, le suivi n’a été que peu impacté durant cette période.

Actuellement, nous continuons à utiliser le système occasionnellement, lorsqu’un patient est malade ou en quarantaine. Globalement, le système marche très bien et est facilement compris par les patients. Les limitations sont en général en lien avec le matériel ou le réseau du patient.

Auteur Image
Image
HUG
Dr P. K
Médecin-adjoint agrégé au Service de développement et de croissance

J’ai découvert, pendant la pandémie la possibilité des téléconsultations. Bien qu’une consultation en présentiel soit souvent préférable, j’ai pu voir des patients dans leur environnement et parfois accompagné de leur proches, voire de leur soignants, ce qui ne serait peut-être pas arrivé en présentiels pour le personnel d’un EMS par exemple. Le contact par caméra interposé a permis de préserver le suivi et de diminuer l’angoisse de venir à l’hôpital pour certains patients. D’ailleurs, pour le suivi des patients connus, ils ont en général apprécié cette forme de consultation, plutôt que de se déplacer et de risquer une contamination. J’ai pu même voir des patients à l’étranger que je n’aurais peut pas pu voir autrement. C’est donc clairement un bel outil

Auteur Image
Image
HUG
Dr A. Z
Médecin chef de clinique, Service de neurologie

C'est un apport réel par rapport à consultation téléphonique, tant sur le plan de la communication que de la sémiologie (certains paramètres cliniques sont observables grâce à la vidéo, tels que état général, moral, couleur des sclères, fréquence respiratoire, type de respiration par exemple). Très pratique  pour certains patients qui ne peuvent pas se déplacer ou pour qui cela serait risqué dans le contexte COVID-19

Auteur Image
Image
HUG
Dr T. F-C
Médecin adjoint de l'Unité des dépendances

J’ai pour ma part utilisé HUG @ home dès sa mise en place pour le suivi hebdomadaire de patients souffrant de pathologies neurodégénératives à prédominance langagière. Ces patients se sont dans l’ensemble montrés preneurs de la continuité thérapeutique via la visio-conférence, bien que ceci modifie assez largement la tenue des échanges et la qualité des interactions. 

Les points positifs : 

  • Evite l’isolement de certains patients et permet le maintien des habiletés langagières via la continuité thérapeutique 
  • Permet de voir les gestes que le patient est parfois amené à utiliser pour pallier aux difficultés langagières 

Les points négatifs :

  • Difficultés pour certains patients de se connecter en raison des troubles cognitifs associés (bien que la procédure soit assez simple) 
  • Impossibilité de partager son écran pour montrer du matériel au patient 

Actuellement, je suis revenue à des séances en présentiel mais je garde quelques suivis par HUG @ home notamment pour une patiente ayant eu une fracture de la jambe.

Auteur Image
Image
HUG
P.P
Logopédiste au Service de neurologie

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 25/09/2023