La World Heart Federation lève le voile sur la maladie de Chagas

Partager Imprimer
World Heart Federation

Plus de six millions de personnes dans le monde vivent avec la maladie de Chagas. Près de 20'000 en meurent chaque année. Voices of Chagas: A diseases that knows no borders, un court-métrage réalisé par la World Heart Federation, lève le voile sur cette maladie cardiaque grave, causée par un parasite, et donne la parole au Dr Yves-Laurent Jackson, responsable de la Consultation ambulatoire mobile de soins communautaires (CAMSCO) des HUG.

Genève a en effet joué un rôle important pour la sensibilisation à cette pathologie. Au début des années 2000, les équipes de la CAMSCO ont été confrontées à des personnes présentant une cardiopathie sévère d'origine inconnue. Il a fallu du temps et des recherches approfondies avant d'identifier et de prendre en charge correctement cette infection en raison du manque de connaissances, de l'absence de tests diagnostiques et de protocoles cliniques.

Dépistage systématique

Des progrès importants ont été faits depuis. En 2008, les HUG ont mis en place le dépistage systématique des femmes enceintes latino-américaines et de leurs enfants. Et en 2010, une stratégie plus large de dépistage de toutes les personnes à risque. 

La maladie de Chagas est transmise par le parasite Trypanosoma cruzi, véhiculé par des insectes qui piquent les humains au visage pendant leur sommeil. Les personnes infectées peuvent rester asymptomatiques pendant plus de dix ans. Lorsque la maladie est finalement diagnostiquée, il est souvent trop tard, elle a créé des dommages irréversibles au cœur. Endémique à certaines régions d'Amérique latine, les flux migratoires l’ont propagé dans des zones où elle était inconnue.

Plus d’infos :

Dernière mise à jour : 26/04/2021