COVID-19 - Les futures mamans sont considérées comme des personnes vulnérables : conseils et recommandations

Partager Imprimer

A la lumière de nouvelles études et par mesure de précaution, les futures mamans sont désormais considérés comme personnes vulnérables au COVID-19. Elles doivent être protégées. 

De nouvelles études montrent qu’en cas d’infection, le risque d’évolution sévère, nécessitant une hospitalisation, pourrait-être plus important que pour la population générale du même âge. Par principe de précaution, les futures mamans sont désormais considérées comme des personnes vulnérables au COVID-19 : c’est la décision prise le 5 août 2020 par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) en concertation avec la Société suisse de gynécologie et d’obstétrique (SSGO).

Conseils de prévention aux futures mamans

Il est recommandé aux femmes enceintes et à leurs partenaires de

  • se laver ou se désinfecter fréquemment les mains
  • ne pas serrer de mains
  • respecter une distance de plus de 1,5 mètre avec autrui
  • éviter les endroits très fréquentés ou les heures d’affluence
  • se protéger en portant un masque en dehors du domicile, et ce particulièrement dans les régions avec un nombre croissant de cas.

En présence de symptômes suspects, compatibles avec une infection au COVID-19, chez la future maman ou un membre de sa famille, un test doit être effectué.

Si une future maman contracte la maladie pendant sa grossesse (avec ou sans symptôme), les consultation prénatales sont agendées en fonction de son état de santé et une échographie est prévue toutes les quatre semaines.

Recommandations à la Maternité

A son arrivée à la Maternité, chaque future maman est questionnée sur la présence d’éventuels symptômes (fièvre, toux, perte de l’odorat, perte du goût diarrhées) chez elle ou dans son entourage.

En salle d'accouchement, le partenaire ou une personne de son entourage peut assister à la naissance à condition d’être en bonne santé, de ne présenter aucun symptôme, de ne pas être en période de quarantaine, de porter un masque et de se désinfecter régulièrement les mains.

Si la maman a un test positif au COVID-19, il n'y a pas de contre-indication à l'allaitement, à l'heure actuelle. Les mesures de protection sont mises en place pour prévenir une éventuelle contamination du nouveau-né, tout en restant dans la même chambre.

Les recommandations sont de :

  • veiller à respecter une distance de 1,5 m (sauf pendant l’allaitement)
  • effectuer une hygiène stricte des mains
  • porter un masque pour la maman.

Une séparation pourrait être envisagée selon l'état de santé de la mère ou du nouveau-né.

Consulter les réponses aux questions fréquentes sur la maladie Covid-19 durant la grossesse

Plus d’informations

Dernière mise à jour : 18/08/2020