La reconstruction de l’aréole et du mamelon

Partager Imprimer

Les résultats attendus

Elle s’effectue en général quelques mois après la reconstruction du sein lorsque le volume et la forme de celui-ci sont considérés comme stables.

L’intervention

Technique opératoire

L’aréole est formée en utilisant une greffe de votre peau prélevée dans le pli inguinal situé entre le haut de la cuisse et le pubis. A cet endroit, la peau est naturellement plus pigmentée que sur le reste du corps. Dans certains cas, on peut utiliser la peau de l’aréole de l’autre sein. Le mamelon est reconstruit le plus souvent en formant un repli avec la peau du sein créant ainsi un relief. Il peut être préalablement tatoué ou non. Dans d’autres cas, une greffe avec le mamelon controlatéral peut être également effectuée.

Enfin, le tatouage est une technique simple permettant d’obtenir un résultat satisfaisant en terme de recoloration, mais cependant moins naturel. A noter également que le tatouage n’est pas pris en charge par l’assurance maladie.

Les complications  

Elles sont rares et le plus souvent dues à une mauvaise cicatrisation de la greffe ou du repli de peau. Certaines asymétries peuvent persister avec notamment des différences de couleurs. Dans ce cas, un tatouage secondaire réalisé par un professionnel peut s’avérer nécessaire.

Dernière mise à jour : 07/02/2019