Les activités de recherche et d'enseignement du Stroke Center

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

  • Plan d'accès

    INFORMATIONS Patients (réception, consultations, rendez-vous)
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 20

    SECRETARIAT Ambulatoire
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 57

    SECRETARIAT Hospitalisation
    +41 (0)22 372 83 03
    +41 (0)22 372 83 04
    +41 (0)22 372 83 05

    INFORMATIONS administratives
    +41 (0)22 372 83 02

Responsable du Stroke Center et de l’Unité des maladies neurovasculaires
Dr Emmanuel Carrera
Médecin adjoint agrégé
Tél : +41 (0)22 372 83 18

Unité des maladies neurovasculaires

La recherche au sein du Stroke Center

Notre recherche vise tout d’abord à étudier les mécanismes neurophysiologiques survenant en phase aigüe de l’AVC et dans les premières semaines suivant la lésion cérébrale. Nous  investiguons également différentes stratégies permettant l’amélioration précoce  de la fonction motrice après AVC. Cette recherche se base essentiellement sur une approche comportementale spécifique et d’imagerie.
Une description plus détaillées de nos activités de recherche au sein du Stroke Center est disponible sur le site suivant carreralab.

Apprentissage automatique pour prédire l’infarctus final après AVC

Dans la phase aigüe de l’AVC, une estimation du pronostic à long-terme aussi précise que possible est essentielle pour sélectionner la thérapie la plus efficace. Malheureusement, cette prédiction est difficile pour un patient donné au vu de la grande variabilité de l’évolution clinique. Grâce à l’imagerie de perfusion, notre objectif et d’améliorer la distinction entre tissus sain et pénombre ischémique (tissu potentiellement  et entre la pénombre et le tissu déjà infarci (score ischémique). En collaboration avec le campus biotech (Pr van de Ville), nous appliquons les découvertes les plus récentes dans le domaine de l’intelligence artificielle pour prédire aussi tôt que possible la taille de l’infarctus final et le handicap résiduel.

Résilience des réseaux cérébraux après AVC

Comment les réseaux cérébraux anticipent, subissent, répondent et s’adaptent pour limiter les conséquences d’un AVC ? Nous investiguons comment l’architecture des réseaux cérébraux avant l’AVC limite ses conséquences et comment l’impact d’une lésion sur l’organisation des réseaux cérébraux sont cliniquement importants dans la phase aigüe et durant la réhabilitation précoce. Pour  répondre à ces questions, nous utilisons les développements les plus récents dans l’analyse de connectivité structurelle et fonctionnelle par IRM.

Transfert intermanuel pour faciliter la récupération après AVC

Le mécanisme de «généralisation» réfère à notre capacité d’appliquer dans une autre situation, ce qui a été appris dans un contexte particulier. Par exemple, un joueur de tennis apprendra beaucoup plus facilement à jouer au tennis de table qu’un joueur qui n’a jamais joué un sport de raquette avant. Le transfert intermanuel est un exemple de généralisation qui est observé lorsque l’apprentissage d’une tâche avec une main améliore la performance de l’autre. Nous cherchons à déterminer en utilisant une approche comportementale innovatrice et des nouvelles techniques d’imagerie si le transfert intermanuel peut être d’importance clinique pour promouvoir à récupération après AVC.

L'enseignement au sein du Stroke Center

Le stroke Center est actif dans la formation pré et postgraduée.

Postgraduée

  • Médical (FMH Neurologie)
  • Soignant (infirmière, physiothérapeute, ergothérapeute, assistant en soins et santé communautaire)
     

Le centre participe également au développement d’applications liées à l’enseignement : Head to Toe

Dernière mise à jour : 21/03/2022