Informations médicales avant la réalisation d’une écho-endoscopie

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Jean-Louis Frossard
Professeur
Jean-Louis Frossard
Médecin-chef de service

L'écho-endoscopie est une exploration qui combine une approche échographique (ultrasons) et une approche endoscopique. Une sonde d'échographie est ainsi amenée à l'aide d'un endoscope à proximité de l'organe à étudier. Elle sert à rechercher ou à explorer des lésions du tube digestif ou des organes de voisinage. Il est recommandé de lire attentivement cette page d’information afin que vous soyez clairement informé(e) sur le déroulement de cet acte médical.

Le médecin est par ailleurs à votre disposition pour répondre à vos questions et vous apporter toutes les précisions vous souhaitez.

Pourquoi choisir l'écho-endoscopie?

Elle permet d'obtenir des informations qui ne peuvent pas être apportées par les autres explorations. Dans certains cas, elle peut permettre de réaliser des biopsies (prélèvements de fragments de tissu à étudier au microscope).

Comment vous préparer pour l'écho-endoscopie?

Vous devez être strictement à jeun (sans boire, ni manger) durant les 6 heures qui précèdent l'examen. Cependant, il est recommandé de prendre ses médicaments habituels (avec un peu d'eau) le matin avant de venir à l'hôpital.

Comment se déroule une écho-endoscopie?

L'examen utilise un appareil souple appelé écho-endoscope. Une sédation légère est souvent proposée pour améliorer la tolérance à l’examen. Entre chaque patient et suivant la réglementation en vigueur, l'endoscope est désinfecté et les accessoires sont stérilisés ou jetés (matériel à usage unique). Ces procédures font référence pour prévenir d'éventuelles transmissions d'infections. Il peut vous être demandé de rester hospitalisé(e) pour surveillance dans les suites de l'examen en particulier en cas de prélèvement ou de complication.

La conduite de véhicules motorisés n'est pas autorisée dans les 24 heures qui suivent l'examen en raison des effets retardés de la sédation administrée lors de l'examen (endormissement, diminution des réflexes).

Quelles complications peuvent survenir pendant l'examen?

Tout acte médical, exploration ou intervention sur le corps humain, même conduits dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et de la réglementation en vigueur, comportent un risque de complication. Les complications de l'écho-endoscopie sont exceptionnelles:

  • des perforations en particulier œsophagiennes peuvent survenir. Elles sont souvent favorisées par des lésions sous-jacentes (tumeur...). Une intervention chirurgicale (avec ses propres risques) peut alors s'avérer nécessaire.
  • d'autres complications sont possibles telles que les troubles cardio-vasculaires ou respiratoires et infections.
  • en cas de prélèvements, de rares cas d'infections ou d'hémorragies ont été rapportés. Une intervention chirurgicale et des transfusions de sang ou de dérivés sanguins sont parfois nécessaires.

Ces complications peuvent être favorisées par vos antécédents médico-chirurgicaux ou par la prise de certains traitements. Toutes ces complications surviennent le plus souvent lors de l’examen. Mais certaines peuvent également apparaître quelques jours après (douleurs abdominales ou thoraciques, fièvre, frissons, etc. Vous devez alors contacter immédiatement le secrétariat d’endoscopie digestive au 022 372 93 50 ou, le cas échéant, votre médecin traitant.

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019