Retour à domicile

Partager Imprimer

Le retour à la maison peut vous paraître compliqué. Le repos, la poursuite de la physiothérapie et de l’ergothérapie (quelquefois de la logopédie) vont vous aider à progresser, tout comme la patience et la présence de vos proches.

 N’hésitez pas à solliciter l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad) ou des associations qui mettent en contact des personnes ayant eu un accident vasculaire cérébral ou ayant connu les mêmes difficultés dans leur parcours.

Appelez le 144

Si vous ressentez à nouveau des symptômes tels que :

  • troubles moteurs et sensitifs
  • troubles du langage et de la parole
  • troubles de la vision
  • troubles de l’équilibre et vertige
  • maux de têtes inhabituels,

vous devez prendre ces signes d’alerte au sérieux.

Appelez sans tarder le 144 : une ambulance vous conduira rapidement à l’hôpital, car plus tôt le traitement est instauré, plus grandes sont vos chances de récupérer.

Dernière mise à jour : 06/02/2019