Lexique

Partager Imprimer

AIT : accident ischémique transitoire, déficit neurologique durant en général moins d’une heure et avec absence de lésion visible à l’examen radiologique (IRM cérébrale).

AVC : accident vasculaire cérébral (aussi appelé attaque cérébrale ou infarctus cérébral), interruption de l’apport sanguin au niveau du cerveau. Les cellules nerveuses de la région atteinte reçoivent trop peu ou pas du tout d’oxygène. Elles sont endommagées et meurent si l’irrigation sanguine n’est pas rétablie en l’espace de quelques minutes.

Aphasie : difficulté à parler, à s’exprimer, à lire, à écrire ou à comprendre ce que les autres disent.

Apraxie : difficulté à exécuter volontairement des mouvements déjà appris.

Ataxie : difficulté à coordonner les mouvements.

Autonomie : capacité à effectuer vos activités quotidiennes.

AVQ : activités de la Vie Quotidienne comme s’alimenter, éliminer, se déplacer, marcher, se laver, prendre soin de soi, etc.

Déglutition : action d’avaler.

Diplopie : vision double.

Dysarthrie : difficultés à articuler des mots..

Dysphagie : difficultés à avaler.

Hémianopsie : perte de la moitié du champ visuel, c’est-à-dire que la personne voit la moitié de l’image.

Hémiparésie : faiblesse d’un côté du corps.

Hémiplégie : paralysie d’un côté du corps.

Héminégligence : perte de conscience d’une moitié du corps ou d’une partie de l’espace (comme s’ils n’existaient pas).

Ischémie cérébrale : lésion du tissu cérébral due à une mauvaise irrigation sanguine.

Incontinence urinaire : incapacité à contrôler sa vessie provoquant des fuites urinaires.

Neurologue : médecin spécialiste des maladies du cerveau et du système nerveux.

Neuropsychologue :psychologue spécialisé dans l’étude des fonctions cognitives (mémoire, langage, attention,etc.) et de leur possible atteinte après un AVC. Il pratique une évaluation et une rééducation si nécessaire.

Réadaptation : toutes les activités qui favorisent la récupération des fonctions touchées par l’AVC afin de retrouver la meilleure autonomie possible.

Rééducation : programme d’activités destiné à rétablir l’usage normal d’une fonction ou d’un membre.

Spasticité : augmentation involontaire du tonus des muscles. Cette contraction crée une résistance au mouvement.

Dernière mise à jour : 11/10/2017