Cancer de la vessie

Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Daniel Benamran
Docteur
Daniel Benamran
Médecin-chef de service ad intérim
Contenu

Chaque année en Suisse, plus de 1 200 nouveaux cas de cancer de la vessie sont enregistrés dont 75% chez les hommes et 25% chez les femmes. Au moment du diagnostic, plus de 60% des patientes et patients sont âgés de 70 ans ou plus. Le principal facteur de risque est le tabac.

Le plus souvent, le cancer de la vessie apparaît dans les cellules de la muqueuse. Lorsqu’il n’a pas envahi d’autres couches tissulaires, il est possible de retirer chirurgicalement le tissu atteint. En revanche, lorsque le cancer s’est développé au-delà de la muqueuse, entraînant éventuellement la formation de métastases , un traitement plus intense est nécessaire : radiothérapie , chimiothérapie et remplacement de la vessie par une vessie de substitution créée par la ou le chirurgien à partir d’un fragment d’intestin.

Métastases
×
Propagation du cancer à une autre partie du corps
Radiothérapie
×
Consiste à délivrer des rayons de haute énergie dans le but de détruire les cellules cancéreuses
Chimiothérapie
×
Traitement qui consiste à administrer au patient des médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses ou en bloquent la croissance

Symptômes du cancer de la vessie

Contenu

Il est fréquent de n’observer aucun symptôme, hormis éventuellement une fréquente envie d’uriner ou des difficultés ou douleurs ressenties à la miction . Une hématurie peut également se manifester.

Miction
×
Elimination d'urine par la vidange de la vessie
Hématurie
×
Sang dans les urines

Diagnostic du cancer de la vessie

Contenu

Le diagnostic est posé tout d’abord par une cystoscopie . Une résection endoscopique de la vessie permet de confirmer le diagnostic.

Cystoscopie
×
Examen par insertion d’une caméra dans la vessie via les voies naturelles
Résection endoscopique de la vessie
×
Ablation de la tumeur par les voies naturelles

Traitement du cancer de la vessie

Contenu

Le traitement est adapté selon l’une des deux formes du cancer de la vessie :

  1. La forme superficielle : elle est traitée par la résection endoscopique . L’opération est suivie d’un nombre variable d’instillations endovésicales . Cette forme provoque rarement des métastases , mais peut récidiver dans la vessie. Un suivi régulier est donc toujours nécessaire.
     
  2. La forme invasive : dans ce cas, la résection endoscopique et les instillations ne suffisent pas pour traiter la maladie. En raison du risque de formation de métastases, il est nécessaire d’effectuer un scanner thoracique et abdominal afin d’adapter le traitement. Le traitement de référence est l’ablation de la vessie après une chimiothérapie . La vessie est remplacée par une néovessie , ou simplement par une poche reconstituée de la même manière. Un suivi régulier s’impose également.
Résection endoscopique de la vessie
×
Ablation de la tumeur par les voies naturelles
Instillation endovésicale
×
Introduction d’une sonde urinaire souple par l'urètre, jusqu'à la vessie, pour injecter une substance traitante
Métastases
×
Propagation du cancer à une autre partie du corps
Chimiothérapie
×
Traitement qui consiste à administrer au patient des médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses ou en bloquent la croissance
Néovessie
×
Vessie de remplacement formée avec un morceau d’intestin
Vidéos d'informations sur le cancer de la vessie
Contenu
Contenu

Les différentes maladies de la vessie sont :

Plus d'informations

Dernière mise à jour : 06/12/2022