Thérapie photodynamique

Partager Imprimer

Responsable

Dr Michael Mühlstädt
Médecin adjoint, responsable de l'unité de dermato-chirurgie

 

But

Prise en charge des cancers superficiels de la peau

L’exposition prolongée au soleil pendant une vie peut causer des cancers de la peau même sans coups de soleil fréquents. Souvent, les personnes âgées se retrouvent avec des « croûtes récidivantes » sur les parties exposées au soleil comme le nez, le front, les avant-bras etc. Les médecins parlent de « kératose actinique », une lésion pré-cancéreuse qui reste superficielle pendant quelques années avant qu’elle devienne plus épaisse et atteigne aussi la profondeur de la peau (donc un « vrai carcinome »). Pour traiter ces kératoses actiniques, nous mettrons une crème qui contient une molécule qui est absorbée et transformée plus par les cellules cancéreuses que par les cellules saines. Après, on a besoin de la lumière visible (non-UV) pour que le produit de cette molécule puisse détruire les cellules (les cellules cancéreuses qui contiennent plus de molécule seront le plus touchées). Il y a deux possibilités : la « PDT classique » qui utilise une lampe à une couleur de lumière exacte; cette intervention est un peu plus agressive et va nous aider avec des cancers bien délimités. L’autre possibilité, c’est le « daylight PDT » (PDT de la lumière du jour) : avec l’aide de la lumière naturelle du soleil, on peut traiter une région plus grande. Le médecin va décider quelle façon va être la plus utile pour vous.
 

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019