Biopsie du foie

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Professeur
Laurent Spahr
Chef de centre

Pourquoi effectuer une biopsie du foie ?

Les examens antérieurs nous amènent à croire que vous souffrez d’une maladie du foie. L’analyse microscopique des tissus hépatiques et la comparaison des résultats avec les analyses sanguines permettent de mieux la cerner et de définir le traitement à suivre.

Comment dois-je me préparer à la biopsie du foie ?

Vous êtes prié de ne rien manger ni boire les 6 heures précédant la biopsie du foie. Si vous prenez des médicaments pour l’hémodilution (p.ex. Sintrom, Marcoumar) ou si vous prenez anticoagulants régulièrement de l’Aspirine, vous êtes prié d’en parler avec votre médecin (au plus tard 1 semaine avant l’examen) pour décider d’une éventuelle interruption du traitement.

Aptitude à la conduite / à travailler ?

De manière générale, vous recevrez des somnifères et/ou des médicaments antidouleurs pour cet examen. Après la prise de ces médicaments, votre aptitude à la conduite est diminuée. Ne venez pas avec votre propre véhicule et assurez-vous d’être accompagné le jour de l’examen. Durant les 12 heures suivant la prise des médicaments vous n’aurez pas la capacité à conduire. Cela signifie que vous ne pourrez pas conduire pendant ce temps.

Comment se déroule la biopsie du foie ?

Une perfusion vous sera posée dans le bras avant l’examen. L’endroit approprié pour la biopsie du foie est déterminé par ultrasons. Après l’anesthésie locale de la peau et des muscles, une aiguille est introduite du côté droit du corps, entre les côtes inférieures et un prélèvement est effectué des tissus du foie qui se trouve en dessous des côtes. Cette procédure ne dure que quelques secondes. Vous serez ensuite surveillé pendant au moins 4 heures. L’apparition de douleurs légères est possible. Le cas échéant, vous recevrez un médicament antidouleurs.

Quels sont les risques afférents à la biopsie du foie ?

L’examen ne comporte que peu de risques. Mais malgré tout le soin apporté à cette intervention, dans quelques cas rares des complications peuvent survenir. Dans des cas exceptionnels, celles-ci peuvent représenter un danger de mort. Il s’agit notamment des : irritations du péritoine avec douleurs, saignements (<1%), lésions des poumons, de la vésicule biliaire ou du plèvre (0,1%). Ces complications peuvent nécessiter une hospitalisation et très rarement une intervention chirurgicale (0,2‰). Dans quelques cas isolés, l’administration de sédatifs peut provoquer des troubles respiratoires et des troubles cardio-vasculaires.

Comment dois-je me comporter après la biopsie du foie ?

Veillez à éviter toute activité physique trop intense et ne restez pas seul les 24 heures suivant l’examen. Si vous ressentez des douleurs de plus en plus fortes, des troubles cardio-vasculaires (p.ex. vertiges), troubles respiratoires ou une dégradation de votre état général, contactez immédiatement votre médecin ou rendez-vous aux urgences.

Si vous avez d’autres questions concernant l’examen programmé, veuillez vous adresser à votre médecin traitant. S’il ne peut pas répondre à vos questions, consultez le médecin spécialiste (gastroentérologue), qui est chargé d’effectuer votre examen.

Télécharger la notice informative, le questionnaire
sur les tendances hémorragiques, médicaments, incompatibilités ou allergies et le Formulaire de consentement

< RETOUR

Dernière mise à jour : 22/06/2020