Procréation médicale assistée

Il y a moyen de préserver ses gamètes dans le but de concevoir et obtenir une grossesse qui sera menée à terme. Avant même de subir un traitement contre le cancer, s’il y a des risques d’infertilité, les femmes peuvent envisager de faire congeler leurs ovules.

La congélation d’ovules est une pratique relativement récente qui évolue rapidement. Même si elle n’est pas aussi solidement établie que la congélation d’embryons, cette méthode de préservation de la fertilité s’avère de plus en plus efficace.

Par ailleurs, si les ovules d’une femme atteinte de cancer risquent d’être endommagés par les traitements, les ovules et le sperme du couple peuvent être prélevés avant les traitements pour concevoir des embryons in vitro (fertilisation in vitro, FIV), qui pourront être congelés et utilisés ultérieurement pour obtenir une grossesse.

Adoption : Certaines agences privées peuvent tenir compte des antécédents médicaux comme facteur de détermination d’une adoption.

Dernière mise à jour : 29/01/2019