Insuffisance artérielle des membres inférieurs (IAMI)

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Professeur
Marc Righini
Médecin-chef de service

L’IAMI est une pathologie qui provient d’un rétrécissement et/ou d’une occlusion  du calibre des artères, diminuant le débit sanguin dans le membre affecté, à l’effort ou au repos. La principale cause de l'IAMI après l’âge de 50 ans est l’athérosclérose (formation de plaques d'athérome dans les parois des artères), dont les principaux facteurs de risque sont le tabac, l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie, et l’hérédité.

Les symptômes sont très variés. La maladie peut être silencieuse, se présenter par l'apparition d'une douleur des jambes à l’effort, voire au repos. Au stade avancé, elle peut conduire à des ulcérations ou à une gangrène des extrémités.

Les examens effectués dans ce contexte sont : la mesure de l’index de pression cheville-bras (IPS), la pression digitale des orteils, la TcPO2, le test de marche sur tapis, et l’échographie doppler.

Les investigations sont parfois complétées par une imagerie de type scanner (CT) ou imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le but du traitement est de prévenir le risque de complications cardio-vasculaires (cardiaques et cérébrales), de stabiliser/ralentir l’évolution de la maladie et d’augmenter la qualité de vie par l’amélioration des symptômes. Par ailleurs, la perméabilité des artères peut être améliorée par une intervention par voie endovasculaire (angioplastie +/- mise en place de stents) ou chirurgicale (pontage).

Cette prise en charge est discutée dans le cadre d’un colloque multidisciplinaire hebdomadaire avec les différents spécialistes (radiologues interventionnels, cardiologues, chirurgiens vasculaires).

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019