Les HUG contribuent à la création d’une couveuse adaptée aux pays africains

Partager Imprimer
La couveuse RobustNest adaptée aux pays africains

Pour remédier à la problématique de la mortalité infantile en Afrique, une équipe de recherche a élaboré une couveuse appelée RobustNest. Grâce à une batterie thermique utilisant une substance à changement de phase restant à température constante, elle fonctionne pendant 4 heures sans électricité.  

Sur le continent africain, près d’un million de nouveau-nés meurent chaque année d’hypothermie dans les heures suivant leur naissance. Les équipements médicaux inexistants, inadaptés ou défaillants diminuent les chances de survie de ces enfants. Lorsque des appareils existent, l’instabilité ou l’insuffisance du réseau électrique les détruisent et rendent leur utilisation dangereuse.

Initié par le Pr Riccardo Pfister, médecin responsable de l’Unité de néonatologie des HUG, le projet RobustNest est le fruit d’un partenariat pluridisciplinaire* à but non lucratif. De nombreuses professions, allant du design à la médecine, se sont alliées à une équipe de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Essential Tech Center) afin d’élaborer ce projet. Primée au salon du Design de Milan et auréolée du James Dyson Award Suisse, cette couveuse compacte et monoplace répond à un besoin urgent.

Robuste, économique et facilement transportable, RobustNest est non seulement un espoir pour des millions de nouveau-nés et leurs parents, mais également pour de nombreux services pédiatriques hospitaliers dans le monde. Sa production est prévue au Kenya et sa distribution dans toute l’Afrique.

* Le Pr Matthias Roth-Kleiner du Centre hospitalier universitaire vaudois à Lausanne, le Dr Bernard Olayo du Center for Public Health and Developement au Kenya, Luc Bergeron et Laurent Soldini, professeurs à l’Ecole cantonale d’arts de Lausanne et EssentialMed Foundation.

Pour en savoir plus : 

La couveuse RobustNest ©Noé Cotter

 

Dernière mise à jour : 28/09/2021