Face à la pandémie, la réponse de la cellule covid-19

Partager Imprimer
Face à la pandémie, la cellule Covid-19 du Service du médecin cantonal multiplie les actions depuis 18 mois

Début septembre, le Département de la sécurité, de la population et de la santé a donné le coup d’envoi d’une campagne pour sensibiliser  les 18-40 ans. Intitulée « On peut se faire vacciner contre le Covid-19, pas contre les fake news », son objectif est de rétablir les faits face à certaines rumeurs encore vivaces et de répondre aux questions légitimes. Les messages de la campagne ont été établis grâce aux questions récurrentes posées à la cellule Covid-19 du Service du médecin cantonal.

Dernière en date, cette réalisation vient compléter une multitude d’actions effectuées ces 18 derniers mois par cette cellule. Au début de la pandémie, elle avait pour objectif de suivre et tracer les personnes positives et leur entourage, et les placer en isolement et en quarantaine afin de casser les chaînes de transmission. Puis, au fil de la crise, les missions de la cellule se sont diversifiées : explication des mesures d’isolement et de quarantaine, réponses aux questions du public, identification et gestion des clusters de grande échelle, attention particulière aux situations précaires, etc. 

La cellule a compté, au pic de la pandémie lors de la deuxième vague, jusqu’à 250 personnes. Tout au long de son activité, elle a fait preuve d’une grande faculté d’adaptation et multiplié les collaborations, notamment avec les HUG en ce qui concerne les données de laboratoire et d’hospitalisations, le dépistage, la vaccination, les variants ou encore le Covid long. Dernière action : une campagne de témoignages lancée le 27 septembre. 

Pour en savoir plus, consulter l'article complet sur Magazine Pulsations :
Face au Covid-19, agilité et réactivité en réponse

Dernière mise à jour : 27/09/2021