La transplantation permet de gagner chaque année des centaines d’années de vie

Greffe des îlots de Langerhans

Le 24 février 2020, un patient souffrant d’une cirrhose hépatique a reçu la 1000ème greffe de foie aux HUG. Ce chiffre symbolique a été atteint alors que les conditions de vie après la greffe s’améliorent année après année. Aujourd’hui, la transplantation sauve tous les ans de nombreuses années de vie et garantit une existence quasi normale. Partagez l’itinéraire de personnes transplantées qui se confient sur leur expérience et la vie menée ensuite.

Le programme de transplantation des HUG offre une chirurgie et une médecine de pointe. Il affiche des résultats qui rivalisent avec ou surpassent ceux des meilleurs centres internationaux. Le Service de transplantation des HUG et le Centre de transplantation d’organes du CHUV forment le Centre universitaire romand de transplantation(CURT). Ensemble, ils proposent toute la palette des transplantations dans 2 centres d’expertise.

De nombreuses vies sont sauvées grâce à l’expertise d’une équipe multidisciplinaire spécialisée. Le travail en équipe est une condition incontournable au succès dans ce domaine. Le Pr Mentha, un des pionniers de la transplantation d’organes aux HUG, résumait cette nécessité de collaboration en citant le philosophe Albert Jacquard : « Il faut remplacer l’exploit solitaire par la réussite solidaire ».

Les donneuses et donneurs d’organes, leur famille et leurs proches sont les contributeurs principaux de cette grande entreprise de solidarité qu’est la transplantation. Ils savent en effet prendre une décision généreuse alors qu’ils sont touchés par un deuil et sans laquelle tout ceci serait impossible.

Ces réussites de la médecine hautement spécialisée, de la coopération entre établissements hospitaliers et de la solidarité des donneurs ne perdent pas de vue l’objectif de donner à la personne transplantée une vie épanouissante. L’amélioration des techniques permet désormais de mener après la greffe une existence complète et parfois d’accomplir de véritables exploits.

Dans cette série de témoignages vidéo, une personne transplantée témoigne en compagnie du médecin qui l’a pris en charge.

Témoignage ¼ - Silvia, greffée d'un rein et des îlots de Langerhans et maman (accompagnée du Pr Berney)

Atteinte d’une insuffisance rénale et d’un diabète, Silvia n’envisage pas d’avoir d’enfant alors qu’elle vient de se marier. Une greffe de rein et de cellules pancréatiques la libère des dialyses et des injections d’insuline qui accaparent son quotidien et son premier enfant arrive rapidement.

Témoignage 2/4 - Liz, greffée d’un foie, poursuit sa pratique sportive 22 ans après l’intervention (accompagnée du Pr Giostra)

Les douleurs au foie que ressent subitement Liz sont le signe d’un dysfonctionnement qui nécessite une greffe. Son rétablissement après l’opération est très rapide et elle reprend ses entrainements sportifs. 22 ans après, son quotidien n’est quasiment pas affecté par son traitement et c’est à peine si elle pense à ralentir son rythme.

Participez à la chaîne de solidarité de la transplantation :

Renseignement et inscription sur le registre national du don d’organes

Pour en savoir plus :

Votre vie après transplantation

Dernière mise à jour : 27/11/2020