2 juin: NCCR Synapsy - Conférence grand public de clôture

Partager Imprimer
-
Le cerveau, avec ses 10'000 milliards de connexions neuronales par centimètre carré, demeure l’organe humain le moins compris par la communauté scientifique. Les personnes avec des troubles mentaux sont les plus concernées par ce fait, car le développement de diagnostics et de traitements est limité sans la connaissance des mécanismes neurobiologiques sous-jacents.

Néanmoins, les neurosciences ont fait des progrès fulgurants ces dernières décennies, laissant entrevoir que le cerveau — comme tous les autres organes à l’égard desquels la médecine a progressé — finit par dévoiler les rouages de ses dysfonctionnements à la base des maladies psychiatriques. Est-ce suffisant pour faire évoluer la psychiatrie?

L’avancée des connaissances, essentiellement engendrées par des observations faites chez l’animal, soulève des interrogations. Peut-on transposer ces informations chez l’humain? Est-ce que tous les troubles psychiatriques ont des origines communes? Quelle est la frontière entre un esprit sain et troublé?

Les neuroscientifiques et psychiatres de Synapsy, pôle de recherche national sur la santé mentale, apporteront des éléments de réponses au grand public lors d’une table ronde organisée pour célébrer la clôture du pôle et la création d’un nouveau centre à la Faculté de médecine de l’Université de Genève.
Intervenants
Pre Camilla BELLONE (Département des neurosciences fondamentales)
Lieu

Uni Dufour | U600
entrée libre
Entrée
Gratuite
Contact
facmed@unige.ch
Dernière mise à jour : 02/06/2022