Dépistage du cancer du sein et examens diagnostiques

Partager Imprimer
Adresse

Boulevard de la Cluse 30
1205 Genève
Suisse

Docteur Alexandre Bodmer
Docteur
Alexandre
Bodmer

Le centre du sein des HUG est une structure agréée pour le programme organisé de dépistage du cancer du sein dans la population genevoise. Son équipement est conforme aux critères de qualité européens et soumis à des contrôles périodiques. Les techniciens en radiologie et les radiologues ont une formation adaptée et bénéficient d’une expérience particulière dans ce domaine. Les examens pratiqués suivent des procédures strictes qui en assurent leur qualité.

Le programme cantonal de dépistage du cancer du sein

La Fondation genevoise pour le dépistage du cancer, mandatée par l’Etat de Genève, coordonne le programme cantonal de dépistage du cancer du sein. Toutes les femmes de 50 ans et jusqu’à 74 ans, sont invitées à effectuer, tous les 2 ans, une mammographie de dépistage, remboursée à 90% par l'assurance maladie, hors franchise (soit environ 20 francs à charge).

+ INFO Mammographie par tomosynthèse 

Dépister le cancer du sein pour augmenter les chances de guérison

Le dépistage du cancer du sein est la recherche systématique, chez des personnes qui se sentent en bonne santé, d’un éventuel cancer du sein qui ne produit aucun symptôme. L’objectif du dépistage est de déceler tôt le cancer afin de le traiter rapidement et d’accroître les chances de guérison. 

Des études cliniques ont démontré qu’un dépistage, répondant à certains critères de qualité, diminue le risque de décès lié au cancer du sein. Lorsque le tissu mammaire est très dense et que la mammographie seule ne permet pas d’évaluer de manière satisfaisante les seins, une échographie est effectuée en complément. 

+ INFO Echographie mammaire

Chez les femmes jeunes qui présentent un risque élevé de développer un cancer du sein (histoire familiale ou mutation génétique connue), une imagerie par résonance magnétique peut être réalisée comme mesure de dépistage.

+ INFO IRM mammaire

Efficacité non démontrée de l’autopalpation des seins

De larges études n’ont pas démontré que l’autopalpation mensuelle, effectuée selon une technique particulière, était associée à une réduction de la mortalité due au cancer du sein. Elle ne remplace en aucun cas l’examen régulier par le gynécologue ou le médecin traitant ni la mammographie de dépistage. Certaines patientes – les hommes également – découvrent elles-mêmes des changements dans la structure du sein qui peuvent justifier des examens. La plupart des changements décelés ne sont toutefois pas cancéreux. Il peut être normal que les seins aient des petits nodules.

+ INFO Le cancer du sein du diagnostic au traitement loco-régional (vidéo)

Les signes évocateurs d’un cancer du sein :

Durcissement ou nodosité (petite boule) palpable et généralement non douloureuse dans un sein

  • Modification de la taille du sein
  • Mobilité et aspect différents des deux seins lorsque vous soulevez les bras
  • Rougeur et gonflement de la peau
  • Peau d’orange (cellulite) ou petits nodules sous la peau d’un seul côté
  • Rétraction et changement de coloration du mamelon 
  • Sécrétion de liquide trouble ou contenant du sang, par le mamelon d’un seul côté
  • Augmentation du volume des ganglions au niveau axillaire

Les examens diagnostiques

Dernière mise à jour : 21/09/2021