L’intervention

Partager Imprimer
Titre
Chirurgie maxillo-faciale
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Complément d'adresse
Bât. A1, Niveau 3
Titre
Chirurgie orale et d'implantologie, Médecine et pathologie orale
Adresse

rue Lombard 19
1205 Genève
Suisse

Professeur
Paolo Scolozzi
Médecin-chef de service

Faut-il se préparer ?

Pour les patients en bonne santé habituelle aucune préparation particulière n’est préconisée avant l’intervention, si ce n’est d’avoir mangé.

Dans certains cas bien précis – comme des problèmes cardiovasculaires, un diabète ou une prothèse orthopédique –, des antibiotiques avant l’extraction sont prescrits. Cette décision est prise avec le médecin dentiste lors de la première consultation.

Quelle anesthésie ?

L’extraction des dents de sagesse est une intervention se déroulant dans la majorité des cas en anesthésie locale au niveau de la mâchoire. L’anesthésie générale est réservée aux patients dont les dents sont très compliquées à enlever.

+ INFO
Pour les personnes anxieuses souffrant de phobie dentaire, une sédation consciente est proposée à l’aide de médicaments (inhalation de protoxyde d’azote, benzodiazépines). Le degré de sédation varie d’un léger apaisement jusqu’à une somnolence profonde. Contrairement à la narcose, le patient est conscient et la respiration spontanée ainsi que les réflexes protecteurs restent actifs.

Comment se déroule l’intervention ?

Le médecin dentiste ouvre la gencive et enlève parfois un peu d’os autour de la dent afin de la dégager. Dans certaines situations, la dent est coupée en plusieurs morceaux pour l’extraire plus facilement. A la fin, des points de suture sont réalisés pour fermer la plaie. Cette intervention est indolore, mais vous pouvez ressentir une pression.

Les quatre dents de sagesse peuvent être extraites en une seule séance, ou un côté puis l’autre, voire dent par dent. L’approche la plus adaptée à votre situation est discutée avec le médecin dentiste.

Quels sont les risques ?

Les risques concernant l’extraction des dents de sagesse sont les suivants :

  • Douleurs et œdème
    Appliquez de la glace sur votre joue ou prenez des glaçons dans votre bouche. Des médicaments antidouleur sont prescrits afin de traiter ces symptômes.
     
  • Saignements
    Ils sont fréquents dans les suites de l’intervention. Mordez sur des compresses durant 30 minutes et évitez de vous rincer la bouche pour les arrêter.
     
  • Hématomes
    Parfois, en raison du traumatisme de l’extraction, des hématomes («bleus») peuvent apparaître sur le visage ou sur le cou. Ils se résorbent avec le temps. Les patients prenant des anticoagulants (médicaments fluidifiant le sang) sont plus à risque d’en développer.
     
  • Infection
    Il arrive que le site de l’extraction s’infecte deux à trois jours après la chirurgie. Pour résoudre le problème, le médecin dentiste prescrit un antibiotique pendant sept à dix jours.
     
  • Alvéolite
    L’inflammation de l’alvéole de la dent survient deux ou trois jours après l’intervention et provoque de fortes douleurs. En cas d’alvéolite avec du pus, des antalgiques et des antibiotiques sont prescrits. Parfois une nouvelle intervention, sous anesthésie locale, est nécessaire pour nettoyer la plaie (curetage de l’alvéole).
     
  • Troubles de la sensibilité
    Il est parfois nécessaire d’appuyer sur les nerfs proches des racines avec un instrument. Cela peut engendrer, après l’intervention, de petites sensations désagréables telles que des fourmillements ou des picotements au niveau de la mâchoire inférieure. Ils sont, dans la grande majorité des cas, transitoires.

Les complications exceptionnelles sont :

  • une perte complète de la sensibilité (paresthésie permanente)
  • une fracture de la mâchoire
  • l’expulsion de la dent de sagesse supérieure dans le sinus maxillaire ou en arrière dans la fosse infra-temporale (en dessous de l’arcade zygomatique). Cela peut nécessiter une nouvelle intervention chirurgicale pour la récupérer.

Le médecin dentiste vous explique quels sont les risques les plus élevés dans votre situation et comment les gérer.

+ INFO
Le principe de la guérison est simple. L’alvéole (le trou laissé par la dent) se remplit d’un caillot de sang. En ne touchant à rien et en laissant guérir, ce dernier se transforme en os et en nouvelle gencive.

Dernière mise à jour : 06/02/2019