La prothèse totale de genou: Avant l’intervention

Débutez les exercices de préparation quelques semaines avant l’intervention. Désignez un coach parmi vos amis ou vos proches pour vous soutenir durant le processus de préparation et de convalescence. Vos éventuels autres problèmes de santé – diabète, hypertension, maux, infections dentaires, etc. – doivent être sous contrôle avant l’opération. Parlez-en le plus tôt possible à votre médecin traitant.

Quels exercices de préparation faut-il faire?

Une bonne condition physique avant l’intervention facilite votre rééducation. Faites de la marche tous les jours. Le vélo (de route ou d’appartement) constitue également une bonne préparation. Les exercices ci-dessous renforcent les muscles sollicités pendant la récupération. Effectuez-les une fois par jour.

Contraction de la cuisse

Contraction de la cuisse 1

Tendez la jambe sans décoller le pied du tabouret.

Contraction de la cuisse

Contractez la cuisse, jambe pliée en appuyant le pied contre le sol, comptez jusqu’à 10, puis relâchez. A répéter 10 fois

Renforcement de la jambe

Couché sur le dos, pliez la jambe saine. Décollez l’autre du sol, comptez jusqu’à 10, puis reposez-la. A répéter 10 fois.

Renforcement de la jambe

Renforcement des bras

Placez les mains de chaque côté des hanches (ou sur les accoudoirs). Tendez vos bras sans vous aider de vos jambes. Comptez jusqu’à 10 et relâchez doucement. A répéter 10 fois.

Renforcement des bras
Renforcement des bras

Comment marcher avec des cannes?

Pour se déplacer avec des cannes, il est vivement recommandé de porter une paire de chaussures fermées, souples avec peu de talon.

Principe de la marche en appui partiel

Avancez les deux cannes. Avancez ensuite la jambe opérée en prenant bien appui sur les cannes. Avancez enfin l’autre jambe et recommencez.

Marche en appui partiel

ATTENTION
N’oubliez pas de vous procurer les cannes qui vous ont été prescrites avant l’opération.

Pourquoi participer aux séances d’information?

Le but de cette séance obligatoire est de préparer votre hospitalisation, l’intervention et votre retour à domicile. Elle a lieu tous les 15 jours. Sont présents: un chirurgien du genou, un anesthésiste, un physiothérapeute spécialisé, une infirmière de l’institution genevoise de maintien à domicile (imad), ainsi que d’autres candidats à une PTG.

Quels sont les examens et les consultations nécessaires?

La consultation d’anesthésie
L’anesthésiste est responsable de votre confort et de votre sécurité durant l’intervention. Veuillez l’informer de tous vos problèmes de santé et éventuelles allergies. La PTG est réalisée sous anesthésie générale ou anesthésie loco-régionale (spinale ou péridurale). L’anesthésiste vous informe de la modalité la mieux adaptée pour vous.

Le bilan angiologique
Cet examen mesure la teneur en oxygène des tissus. De cette façon, le chirurgien s’assure que la cicatrisation sera optimale.

La consultation préopératoire
Une semaine avant l’intervention, vous êtes convoqué à la consultation préopératoire d’orthopédie. Celle-ci est obligatoire et vise plusieurs objectifs:

  • vérifier les bilans préopératoires
  • répondre à toutes vos questions
  • fixer le rendez-vous de contrôle à six semaines
  • délivrer les prescriptions pour la physiothérapie et les cannes
  • réceptionner le formulaire de consentement signé.

L’intervention ne peut pas avoir lieu si vous n’êtes pas allé à cette consultation et si vous n’avez pas signé le consentement.

Comment gérer vos médicaments?

Certains médicaments, comme l’Aspirine®, le Plavix®, le Sintrom® ou le Xarelto® entre autres, peuvent causer des saignements. Prenez contact avec votre médecin généraliste pour la gestion de ces médicaments (arrêt, relais avec d’autres médicaments) avant l’intervention. Parlez-en à l’anesthésiste lors de la consultation.

Dernière mise à jour : 11/02/2020