Des globules blancs modifiés génétiquement détruisent les tumeurs

Partager Imprimer
Le fonctionnement des CAR-T cells therapy

Un nouveau traitement contre certains cancers est proposé aux HUG depuis le début de l’année. Cette méthode dite des « cellules CAR-T » utilise des globules blancs modifiés génétiquement pour détruire les cellules cancéreuses. Elle est efficace contre certains types de cancers du sang.
Le traitement débute par un prélèvement de globules blancs (aphérèse du sang).  Ces globules sont ensuite envoyés à un laboratoire qui les modifie génétiquement afin qu’ils reconnaissent les cellules cancéreuses comme hostiles. Lorsqu’ils sont réinjectés dans le sang du patient, ils sont désormais mieux équipés pour attaquer et détruire les tumeurs.
Le sang contient en effet un grand nombre de cellules. Les globules rouges apportent l’oxygène aux tissus. Tandis que les globules blancs sont chargés de la protection de l’organisme contre les pathogènes. Une partie d’entre eux, les lymphocytes T, jouent un rôle particulièrement important : identifier les cellules endommagées ou malades de notre corps et les détruire.

Nouveau récepteur d’antigène

Les cellules qui forment la tumeur ne sont souvent pas considérées comme endommagées par les lymphocytes T non-modifiés. Ils ne les attaquent donc pas. Le principe du traitement consiste à les doter d’un outil supplémentaire, un nouveau récepteur d’antigène, qui leur permet de reconnaître les cellules cancéreuses et les détruire. 
Cette nouvelle thérapie est proposée aux HUG depuis le début de cette année. Elle a été appliquée à plus de mille patients dans le monde et s’est révélée efficace contre certains types de lymphomes (cancer du système lymphatique) et de leucémies (cancer du sang). Elle fait partie de la famille des immunothérapies. Ces traitements s’appuient sur notre propre système immunitaire pour lutter contre le cancer et offrent de plus en plus fréquemment une alternative ou un complément à la chimiothérapie.

Pour en savoir plus sur les thérapies par cellules CAR-T 

Dernière mise à jour : 30/06/2021