Présentation

Partager Imprimer

Les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) représentent la première cause de mortalité en Suisse et dans le monde. Dans notre pays, environ 10'000 personnes meurent chaque année d’un infarctus du myocarde et près de 16’000 personnes sont victimes d’un AVC. Pourtant la majorité des maladies cardio-vasculaires sont dues à des facteurs de risques modifiables et pourraient donc être évitées.

Les facteurs qui influencent notre santé sont liés, en grande partie, à des éléments extérieurs au système de soins et aux prédispositions génétiques. Ainsi, environ 60% de notre état de santé dépend de facteurs liés à l’environnement, aux comportements ou aux conditions socio-économiques. Il peut s’agir, par exemple, d’exposition à des substances toxiques, de mauvais comportements alimentaires, d’une trop grande sédentarité, de mauvaises conditions d’habitat ou de l’apparition de troubles musculo-squelettiques et de traumatismes liés aux conditions de travail.

En mettant en place des programmes de promotion de la santé et de prévention, il doit donc être possible d’intervenir en amont pour éviter ou retarder l’apparition de la plupart des atteintes à la santé.

L’empowerment individuel

L’objectif de cette journée d’information est alors de sensibiliser le public à la santé cardiovasculaire, à la détection des symptômes, à l’empowerment individuel et aux traitements existants.

Objectifs d’apprentissage pour les visiteurs

  • Connaitre les signes d’alerte de l’AVC, comprendre la conduite à tenir, s’informer des traitements en urgence (thrombectomie, thrombolyse)
  • Connaitre les signes d’alertes des accidents cardiovasculaires principaux, les gestes de premier secours
  • Connaitre les facteurs de risque cardio-cérébro-vasculaire et identifier ses facteurs de risques
  • Faire des liens entre les facteurs de risque et ces pathologies
  • Avoir une vue d’ensemble de la maladie athéromateuse et des comportements généraux qui y contribuent

Bénéfices pour les professionnels

  • Identifier et développer des collaborations avec les professionnels, associations… du réseau de soin cardio-cérébro-vasculaire
  • Augmenter la collaboration interprofessionnelle
  • Conscientiser les différentes actions de prévention, éducation thérapeutique et éducation pour la santé
  • Développer des compétences en promotion de la santé
  • Développer un sentiment d’utilité, d’appartenance

édition  2020

Dernière mise à jour : 05/08/2020