Ouverture d’une chambre adaptée aux patients cérébro-lésés

Partager Imprimer
Chambre adaptée pour les patients cérébro-lésés

Les victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC), d’un traumatisme crânien sévère ou d’un polytraumatisme pris en charge par le Service de neurochirurgie bénéficient à présent d’une chambre adaptée à leurs besoins. Pour ces personnes cérébro-lésées, qui représentent 20 à 25% des patients hospitalisés en neurochirurgie avec des degrés d’atteintes divers, une chute sur la tête peut être mortelle. Elles nécessitent une stimulation précoce de la part des équipes soignantes, et la présence de leurs proches est très importante. Ce projet a vu le jour grâce au financement de la Fondation privée des HUG.

Pour créer un environnement favorable aux soins, la réflexion a pris en compte la nécessité de limiter les risques de chute, l’importance d’intégrer des stimuli sensoriels progressifs et le besoin de renforcer la présence des proches. Dans cette optique, l’espace a été conçu en limitant au maximum l’encombrement au sol, avec du mobilier adapté, dont des éléments en mousse et des tapis de sol amovibles. 

La chambre comprend des aménagements spécifiques, dont une salle de bain directement accessible, avec des WC électriques. Le lit permet au patient de s’asseoir et d’être pesé sans qu’il ait à se lever. Le matelas est équipé d’une alarme périmétrique, qui alerte l’équipe soignante dès que le patient commence à se lever, avant qu’il ait posé le pied par terre. Un lit accompagnant confortable est à disposition des proches. Un variateur de lumière à LED avec projections de stimuli visuels, telles que des aurores boréales, réveille progressivement les sens. Grâce à une télévision et à une barre de son, les proches peuvent également partager avec le patient des photos ou de la musique. 

Dernière mise à jour : 10/02/2022