Apnée du sommeil

Share Imprimer

Quand vous respirez, les poumons se remplissent d'air et l'échange entre l'oxygène et le dioxyde de carbone s'opère au niveau des alvéoles. Le dioxyde de carbone est expulsé de l'organisme lors de l'expiration. En général, ce processus se déroule sans aucune interruption. L'apnée du sommeil est un trouble du sommeil très répandu qui se caractérise par des poses lors de la respiration pendant que vous dormez. Une apnée, qui correspond à cette période pendant laquelle la respiration est interrompue, peut durer entre 10 et 20 secondes et peut se manifester 20 à 30 fois par heure chaque nuit. Il existe trois types d'apnée du sommeil : l'apnée obstructive du sommeil, l'apnée centrale du sommeil et l'apnée mixte du sommeil (une combinaison des deux précédentes). L'apnée obstructive du sommeil se produit lorsque les muscles qui soutiennent le palais mou, à l'arrière de la gorge, se relâchent. Ce relâchement musculaire entraîne un rétrécissement de la voie respiratoire et la respiration est momentanément interrompue. La concentration d'oxygène dans le sang diminue, ce qui amène le cerveau à réveiller le corps afin d'ouvrir à nouveau la voie respiratoire. L'apnée obstructive du sommeil est fréquente chez les personnes en surpoids. Parmi les symptômes communs, citons :

  • Fatigue excessive en journée 
  • Ronflements violents alternant avec des périodes de silence suivies d'une aspiration 
  • Sommeil agité
  • Réveil avec la gorge sèche ou un mal de gorge 

Les machines PPC, l'utilisation d'appareils oraux et la thérapie par oxygène figurent parmi les traitements les plus fréquents. Dans certains cas, on peut recourir à une intervention chirurgicale pour retirer l'obstruction qui bloque la voie respiratoire. Votre médecin demeure votre meilleure source d'informations sur les traitements disponibles. Il est important de discuter avec celui-ci de la thérapie, le cas échéant, qui est la mieux adaptée à votre cas.

Découvrez nos suggestions

Dernière mise à jour : 07/11/2019