Newsletter numéro 4

Partager Imprimer
Titre
Hôpital des Trois-Chêne
Adresse

3 chemin du Pont-Bochet
1226 Thônex
Suisse

Professeur
Gabriel Gold
Médecin-chef de service

Le Centre de la mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève a le plaisir de vous adresser la quatrième édition de sa newsletter. Vous y trouverez l'actualité de la recherche sur la maladie d'Alzheimer, les avancées du Centre en la matière ainsi que son développement et ses prochains rendez-vous.

Dans le monde

La recherche internationale

ADUCANUMAB: La FDA se prononcera prochainement sur son emploi clinique

medicamentLa Food and Drug Administration (FDA) a récemment annoncé qu’elle se prononcerait d’ici au 7 mars 2021, au cours d’un examen accéléré, sur l’emploi de l’Aducanumab au niveau clinique. Pour rappel, les données cliniques de ce médicament permettent de constater une réduction de la péjoration de leur état chez les patients présentant des troubles cognitifs légers dus à la maladie d’Alzheimer et traités avec la dose la plus élevé du médicament. S’il est approuvé, l’Aducanumab serait le premier traitement à modifier de manière significative l’évolution de la maladie chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

 

MARQUEURS SANGUINS : un dépistage sanguin bientôt à portée de main ?

prise de sang

Des nouvelles méthodes de dépistages de la maladie d’Alzheimer sont en train d’être développées. Par le biais d’une simple prise de sang, il serait possible de distinguer à un stade précoce les personnes susceptibles de développer la maladie.

Les tests sont basés sur le taux de protéine bêta-amyloïde et de protéine tau hyperphosphorilée dans le sang. Actuellement, les altérations cérébrales qui surviennent avant l'apparition des symptômes de démence d'Alzheimer ne peuvent être évalués avec fiabilité qu'avec un PET-Scan et qu'en mesurant les protéines amyloïde et tau dans le liquide rachidien (ponction lombaire). Ces méthodes sont coûteuses et, dans le cas d'une ponction lombaire, invasives.

 

COMMISSION LANCET : 3 nouveaux facteurs de risque modifiables identifiés

COMMISSION LANCET : 3 nouveaux facteurs de risque modifiables identifiés

Une commission d’experts organisée par  Lancet a évalué l’influence de différents facteurs de risque de démence.  Les neuf facteurs bien connus (éducation, hypertension, déficience auditive, tabagisme, obésité, dépression, inactivité physique, diabète, faible contact social) ont été complétés avec trois nouveaux facteurs : la consommation excessive d’alcool, les traumatismes cranio-cérébraux et la pollution de l’air. Le traitement de l’ensemble des douze facteurs de risque permettrait d'épargner environ 40% des démences dans le monde.

 

A Genève

PROJET COSCODE : un nouveau protocole clinique et de recherche mis en place

PROJET COSCODE : un nouveau protocole clinique et de recherche mis en place

Le projet COSCODE entre dans une nouvelle phase. Dans la précédente Newsletter (février 2020), il était expliqué que cette étude visait à évaluer et à prendre en charges des patients qui présentent un déclin cognitif subjectif (plainte mnésique mais tests mémoire réussis) et à identifier ceux qui présentent un haut risque de développer une maladie de type Alzheimer de ceux dont les causes sont autres. A présent, le projet peut recruter ses premiers patients : un nouveau protocole clinique et de recherche a été mis en place. Il permet une évaluation plus approfondie qui aborde la santé dans sa globalité (cérébrale, cognitive, affective et physique) et vise à identifier le plus tôt possible les patients qui présentent un risque de développer une maladie neurodégénérative de type Alzheimer.

AMYBELLY : l’amyloïde, de l’intestin au cerveau

AMYBELLY : l’amyloïde, de l’intestin au cerveau

Le projet AmyBelly (en anglais, amyloïde dans le ventre) vise à tester les dépôts d’amyloïdes abdominaux et cérébraux par imagerie PET ainsi que le microbiote fécal chez des personnes en bonne santé et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Des observations préliminaires suggèrent que l’amyloïde pourrait se déplacer de l’intestin au cerveau comme « premier » événement pathologique dans la maladie d’Alzheimer. Le projet souhaite vérifier deux hypothèses de départ :

L’amyloïde dans l’intestin serait plus élevé chez les sujets dont le cerveau présente une augmentation de l’amyloïde.

L’amyloïde dans l’intestin serait associée à un profil microbiotique spécifique.

Cette étude permet de poser une première étape vers le développement d’un traitement préventif probiotique.

LE SITE BHR SUISSE : un registre de volontaires au niveau suisse

LE SITE BHR SUISSE : un registre de volontaires au niveau suisse

Sur une initiative du Centre de la mémoire de Genève, les Centres de la mémoire de GenèveLausanneFribourgSaint-Gall, Zurich et Lugano se sont associées pour faire progresser la recherche dans ce domaine et intervenir sur les personnes susceptibles de développer une maladie neurodégénérative avant même les premiers signes de celle-ci. 

Ils ont mis en place un registre, par le biais du site Brain Health Registry Suisse, dont le but est de faciliter et centraliser l’inscription des personnes qui souhaitent contribuer à la recherche sur Alzheimer et sur les maladies neurodégénératives afin de pouvoir les orienter vers le Centre de la mémoire le plus adéquat pour elles. Une fois inscrites au registre, elles sont contactées personnellement par les chercheurs du Centre de leur choix. Les Centres de la mémoire partenaires sont convaincus que fonctionner en réseau permettra d'accélérer le processus de communication entre eux et par conséquent de faire progresser l'ensemble des connaissances sur ce type de maladie.

Le site sera très prochainement accessible aux internautes.

 

Previously… au Centre de la mémoire

Brain Health Services pour la prévention

Les 15 et 16 juin derniers s’est tenu un atelier virtuel international organisé par le Centre de la mémoire. Au cours de ce dernier, les participants se sont interrogés sur l’avenir des Centres de la mémoire afin de les reconsidérer sous l’angle de la prévention plutôt que du traitement. En prenant en compte des marqueurs tels que le mode de vie, la génétique et l’imagerie médicale, il est désormais possible de « dessiner » une échelle des risques (risk profiling) et de la communiquer aux personnes concernées (risk communication) afin de mettre en place avec ces dernières des programmes personnalisés visant à réduire les risques de développer la maladie (risk reduction) et améliorer la mémoire et les autres fonctions cognitives (cognitive enhancement). Il s’agit donc de déterminer les types d’actions qui peuvent être mis en route pour influer sur le risque et le diminuer (nutrition, activités physiques, remédiation cognitive et psychologique, stimulation électrique du cerveau). 

Journée Alzheimer 2020

En cette année particulière, les organisateurs de la Journée Alzheimer 2020 se sont adaptés aux mesures sanitaires et ont proposé une rencontre par écrans interposés. Tim Brockmann, président de l’Association Suisse pour la Recherche (APRA), l’Association Alzheimer Genève et le professeur Giovanni Frisoni, directeur du Centre de la mémoire des HUG ont tout d’abord pris la parole. Puis, trois recherches actuellement en cours ont été exposées.

La première, présentée par le professeur Valentina Garibotto, portait sur l’imagerie moléculaire et son utilisation pour repérer de manière précoce les molécules anormales dans le cerveau, symptomatiques de la maladie d’Alzheimer.

Le Dre Claire Chevalier a ensuite présenté une étude sur les altérations du microbiote intestinal et de ses produits, médiateurs caractéristiques liés à la maladie d’Alzheimer. Enfin, le Dr Christian Chicherio s’est exprimé sur une étude qui vise à étudier les substrats cérébraux de différents types de déclins cognitifs subjectifs.

 

Les nouveaux collaborateurs du Centre

Dre Anya AMPUERO

Dre Anya AMPUERO

Le Dre Anya Ampuero a été engagée en tant que médecin interne pour les Centres de la Mémoire de Genève et Lausanne dans le cadre du projet ROMENS. Elle participe aux consultations mémoire ainsi qu’aux projets de recherche afin de favoriser la collaboration et l’harmonisation des pratiques cliniques au sein de ces deux Centres.

Anya Ampuero a effectué ses études de médecine à Lausanne et à Zurich. Elle bénéficie de nombreuses expériences médicales à l’étranger, notamment en Inde, en Tanzanie et en Bolivie. Anya Ampuero a débuté une thèse sur les biomarqueurs oculaires de la maladie d’Alzheimer dont elle a pu présenter les résultats préliminaires au cours de plusieurs conférences, dont un poster au congrès international des maladies d’Alzheimer et de Parkinson à Lisbonne. 

Anya Ampuero a également étudié le piano au Conservatoire de Vevey. Elle pratique de nombreux sports tels que l’escalade, les courses d’obstacles, la randonnée, le snowboard, le squash et le volleyball.

Dr Thierry PHENIX

Dr Thierry PHENIX

Thierry Phénix travaille pour le Centre de la mémoire depuis le mois de juillet 2020. Il se consacre spécifiquement au projet ROMENS qui vise à harmoniser les bases de données communes et partagées entre les Centres de la mémoire du CHUV et des HUG, dans le contexte d’une collaboration formelle entre eux.

Thierry Phénix est au bénéfice d’un master en mathématiques appliquées ainsi que d’un master et d’un doctorat en neurosciences cognitives. Outre ses compétences professionnelles, Thierry Phénix est passionné par l’imagerie cérébrale, les statistiques ainsi que par la modélisation statistique Bayésienne.

Agenda

8 et 9 octobre 2020 (réunion à distance): Assemblée générale AMYPAD 2020

28 octobre 2020, de 18h à 19h (réunion à distance) : Forum scientifique du Centre de la mémoire réunissant les chercheurs collaborant au niveau local et international sur les données du Centre

12 novembre 2020, de 17h30 à 18h15 : « Tau molecular diversity in Alzheimer’s disease », Colloque scientifique, Dr. A.Lathuilière, UNIGE et Harvard University

21 janvier 2021, de 8h45 – 13h00 : « Le renouveau du diagnostic et de la prise en charge du déclin cognitif lié à l’âge », 6ème Cours lémanique organisé conjointement par les Centres de la mémoire des HUG et du CHUV, Auditoire César Roux, CHUV, Lausanne

Dernière mise à jour : 15/03/2021