enfant

Les chambres hôtelières

Chaque année, près de 530 nouveau-nés doivent être hospitalisés en néonatologie, en raison par exemple d’une prématurité, de détresse respiratoire ou de difficultés alimentaires à la naissance. Cette situation implique une séparation potentiellement douloureuse d’avec la mère, qui reste à la Maternité jusqu’à la fin des soins post-partum, puis regagne son domicile, généralement au bout de trois jours.

Organisation des repas à la maison

Les achats

  • Privilégiez les achats alimentaires emballés industriellement plutôt que ceux servis au comptoir ou en vrac.
  • Choisissez des aliments en portions couvrant la consommation journalière (2 jours au maximum).
  • Assurez-vous de la fraîcheur des produits en vérifiant et en respectant les dates de péremption.
  • Evitez l’achat de produits dont l’emballage a été déformé (bosselé ou bombé), de viandes non inspectées fraîches ou décongelées ou de gibier.
  • Choisissez des produits pasteurisés (produits laitiers, jus de fruits).

Comment aider votre enfant ?

En cas de nausées et de vomissements

  • Donnez-lui régulièrement à boire en petites quantités.
  • Pensez au coca ou autres sodas dégazéifiés et bien frais qui permettent une bonne hydratation avec un apport en sucre essentiel pour limiter les nausées.
  • Faites-lui aussi sucer des glaçons.
  • Après un vomissement, demandez-lui de se rincer la bouche et encouragez le à sucer des bonbons sans sucre « pour changer le goût dans la bouche ».

En cas de constipation

    Autres conseils utiles

    Exposition au soleil et au froid

    Une personne sous chimiothérapie est plus sensible aux effets toxiques du soleil et court un plus grand risque de développer un cancer de la peau.

    Lors d’une exposition solaire pendant la période de traitement, il convient de :

    L’école

    Maintenir la scolarisation

    La scolarité est un élément important de la socialisation de votre enfant et doit donc être poursuivie dans les meilleures conditions possibles.

    Même pour les enfants après une aplasie prolongée, le suivi de la scolarité est envisagé avec le médecin lors d’une consultation dès que l’état général de l’enfant le permet et que son nombre de polynucléaires neutrophiles est > 500g/l.

    Seuls les enfants traités pour leucémie ne peuvent pas retourner à l’école avant la phase dite de maintenance du traitement.

    Les contacts avec les autres

    Quand il est sous traitement, votre enfant doit éviter autant que possible tout contact avec d’autres enfants ou des adultes présentant une infection.

    En raison de ce risque infectieux, renoncez à recevoir ou à rendre visite à des personnes malades (toux, yeux ou nez qui coulent, fièvre, éruptions cutanées, diarrhées, etc...).

    Si la rencontre ne peut être évitée, les personnes malades doivent porter un masque de protection et rester à l’écart tant qu’elles présentent des symptômes.

    Recommandations pour l’environnement

    Afin de garantir un environnement familial le plus adapté possible à l’état de votre enfant, voici des recommandations utiles à appliquer chez vous.

    L’entretien de la maison

    Un environnement propre est nécessaire pour le retour de l’enfant à la maison. Cependant, il n’y a pas besoin d’acheter de produit d’entretien spécifique, ni de nettoyer tout le temps. Les moquettes murales ou au sol ne sont pas interdites mais doivent être aspirées régulièrement.

    Pages