douleur

Soulager la douleur

Qu’elle soit provoquée par une maladie ou par une opération, la douleur peut générer une souffrance importante, tant physique que psychologique. Depuis 2003, les HUG poursuivent un programme institutionnel visant à améliorer l’évaluation, le traitement et le suivi de la douleur. Il s’intéresse également à la douleur induite par les soins.

Phase hospitalière de votre rééducation après une opération de la coiffe des rotateurs

Objectifs

Cette phase dure en général quelques jours. A la fin de celle-ci, vous pouvez gérer vos médicaments antalgiques en fonction de vos douleurs et êtes autonome dans les actes de la vie quotidienne avec l’attelle prescrite par le chirurgien.

Après l’opération

Votre bras est mis au repos dans une attelle amovible pour une durée de 6 semaines.

Conseils pratiques:

Informations pratiques

La consultation de la douleur

Dans les situations où la douleur est insuffisamment soulagée par les traitements habituels, une équipe spécialisée est à votre disposition afin d’examiner avec vous la meilleure solution thérapeutique. Une prise en charge adaptée vise également à atténuer leur retentissement sur votre vie quotidienne. Les experts du Centre multidisciplinaire de l’évaluation et du traitement de la douleur interviennent sur demande de votre médecin. N’hésitez pas à lui en parler.

Soins palliatifs : une présence renforcée auprès des personnes souffrant de COVID-19

Soins palliatifs  aux HUG

Afin de soulager au mieux les personnes gravement atteintes de Covid-9, le Service de médecine palliative des HUG élargit ses prestations. Ses équipes infirmières et médicales sont présentes à l’Hôpital de Bellerive et également à l’Hôpital des Trois-Chêne ainsi qu’aux urgences adultes. Elles poursuivent les consultations à domicile et dans les établissements médico-sociaux du canton de Genève.

Votre enfant

Votre enfant est le centre de toute notre attention.

Mais votre présence auprès de lui est essentielle car, si le personnel soignant peut donner des soins spécifiques, en aucun cas il ne peut vous remplacer. Votre enfant reconnaît déjà votre voix, votre odeur, ce qui le réconforte et le sécurise.

Paroles, caresses, massages, changes, prises dans les bras, bains, repas... Rapidement vous prendrez soin de lui en adaptant vos gestes à son état et à ses besoins.

Pages