Angiotensine

Share Imprimer

Le cœur est une pompe musculaire qui propulse le sang dans l’organisme à travers un réseau d’artères. La force du sang applique une pression constante sur les parois internes des vaisseaux sanguins, ce qu’on appelle la « pression artérielle ». La pression artérielle est mesurée pour évaluer la force et la quantité de sang pompée du cœur, ainsi que la souplesse et l’état des vaisseaux. Plusieurs facteurs différents peuvent affecter la pression artérielle, y compris : - Les taux d’hormones dans l’organisme - La quantité d’eau et de sel - Et l’état de santé du cœur, des reins, du système nerveux et des vaisseaux sanguins. La pression artérielle est étroitement régulée par des substances dans l’organisme qui modifient le diamètre des vaisseaux sanguins en fonction des besoins du corps : élargissement pour augmenter le débit sanguin ou rétrécissement pour le diminuer. Par exemple, une substance appelée « angiotensine II » aide à réguler le rétrécissement des vaisseaux. L’angiotensine II est créée par une série de réactions chimiques dans l’organisme. Afin d’entraîner un rétrécissement des vaisseaux, l’angiotensine II se lie à des protéines, appelées récepteurs AT1 à la surface des muscles lisses des vaisseaux sanguins. À la liaison, les cellules musculaires lisses se contractent, réduisant le diamètre des vaisseaux. Un excès d’angiotensine II dans la circulation sanguine entraîne un rétrécissement prolongé des vaisseaux et une pression artérielle élevée. L’hypertension, ou pression artérielle élevée, est un état où la pression artérielle demeure anormalement élevée. Laissée sans traitement, l’hypertension peut sérieusement endommager le cœur et les vaisseaux sanguins en alourdissant leur charge de travail. Ceci peut entraîner une insuffisance cardiaque congestive, un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, des lésions rénales, des anévrysmes, voire le décès. Plusieurs facteurs peuvent causer une élévation constante de la pression artérielle, spécifiquement ceux qui rétrécissent les vaisseaux sanguins. Pour traiter l’hypertension, une classe de médicaments antihypertenseurs appelés « antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II » ou ARA-2 peut être prescrite. En se liant aux récepteurs AT1 des cellules musculaires lisses tapissant les vaisseaux sanguins, ces médicaments bloquent la liaison de l’angiotensine II. Cette action empêche l’angiotensine II d’entraîner la contraction des cellules musculaires lisses. Le résultat final est que les ARA-2 empêchent le rétrécissement des vaisseaux sanguins, et conservent une pression artérielle normale. Il existe plusieurs marques différentes d’ARA-2. Comme pour tous les médicaments, des effets indésirables peuvent survenir lors de la prise de ces médicaments. Il est important de toujours consulter votre médecin concernant les médicaments antihypertenseurs.

Découvrez nos suggestions

Dernière mise à jour : 07/12/2020