Utilisation Emla® enfant à partir de 3 mois

Partager Imprimer
Origine groupe Tek-ped et douleur
Révisée par Tekped, A. De Rosso, C. Savin, Cellule Douleur, Dre A.-M. Calza, Dermatologue
Approuvé mai 2014 :
S. Loiseau, responsable des soins du FEA et Dr C. Korff, médecin adjoint, membre groupe douleur FEA

Définition

La crème EMLA® est composée de deux anesthésiques locaux (lidocaïne et prilocaïne) agissant par diffusion et induisant une anesthésie cutanée de quelques millimètres :

3 mm après 60 minutes de pose, 5 mm après 2 heures de pose.  
On la trouve conditionnée en tube de 5 g ou en patch de 1 g
Antidote : Bleu de Méthylène par voie intraveineuse (selon prescription médicale)

Précautions d’emploi  

  • Chez les jeunes enfants préférer la crème car elle permet un dosage précis
  • La crème doit être appliquée en couche épaisse, sur une peau saine, sans l’étaler et recouverte d’un pansement occlusif type polyuréthane transparent
  • Après avoir enlevé la crème anesthésiante, attendre 15 minutes avant le geste douloureux

Imprimer le résumé

Cadre de référence
Définition
Indications
Contre-indications
Risques - prévention - précautions
Surveillances
Matériel
Déroulement du soin
Entretien du matériel - Elimination des déchets

 

 

 
Cadre de référence

Règles d'asepsie et d'hygiène hospitalière en vigueur dans l’institution SPCI
Protocole EMLA du FEA : « La douleur de l’enfant apports de la crème EMLA® »
aut. J. Acclement, N. Bruneau, MC. Gurtler, membres groupe douleur, Ed.2003
Information Destinée aux patients labo ASTRA
Procédure de soins : Utilisation de la crème EMLA® chez le nouveau-né prématuré et à terme
Information professionnelles du Compendium suisse des médicaments, dernière version
Protocole d’utilisation de la crème EMLA®, Hôpital Armand Trousseau, 2004 Paris

 

Définition

La crème EMLA® est composée de deux anesthésiques locaux (lidocaïne et prilocaïne) agissant par diffusion et induisant une anesthésie cutanée de quelques millimètres : 3 mm après 60 minutes de pose, 5mm après 2 heures de pose.
On la trouve conditionnée en tube de 5g ou en patch de 1g.

EMLA® 5% Tube de 5 g :    125 mg lidocaïne
                                            125 mg prilocaïne
Patch de 1 g :                        25 mg lidocaïne
                                              25 mg prilocaïne

Chez les jeunes enfants, préférer la crème car elle permet un dosage précis.
Antidote : Bleu de Méthylène par voie intraveineuse (selon prescription médicale).

 

Indications

Toute effraction cutanée sur peau saine, planifiée dans le temps, sans degré d’urgence vitale :            

  • Ponctions veineuses, artérielles, lombaires, sus pubiennes, pleurales, biopsies, myélogrammes, fistules artério-veineuses, ponctions de chambres implantable….
  • Injections : sous-cutanées, intra-musculaires
  • Pose de cathéter court périphérique et cathéter artériel
  • Certains actes de dermatologie superficielle : ablation de molluscum contagiosum, exérèse de condylomes…
  • En urologie/gynécologie : libération d’adhérences préputiales, décollement des petites lèvres.

Cas particulier : La crème EMLA ® peut être employée sur prescription médicale lors des changements d’aiguille des chambres implantables et ceci même si la peau n’est pas intacte
La crème EMLA doit être stérile.

 

Contre-indications

  • Hypersensibilité connue à la lidocaïne et/ou à la prilocaïne
  • Méthémoglobinémie congénitale
  • Porphyrie
  • Peau lésée, de l'eczéma, les yeux, la bouche
  • Intra dermo réaction à la tuberculine
  • Vaccination par des vaccins vivants atténués injectés par voie intra dermique (ex.: BCG)

 

Risques - prévention - précautions

  • L’application d’EMLA® (crème ou patch) est susceptible de provoquer un érythème ou une pâleur locale. Ces réactions sont bénignes et réversibles dans les 10 minutes.
  • En cas de pâleur, marbrures et méthémoglobinémie supérieure à 3,5 % pendant les heures qui suivent l’application, selon prescription médicale administrer le bleu de Méthylène solution à 1 %.
  • La crème doit être appliquée en couche épaisse, sur une peau saine, sans l’étaler.
  • Les lésions eczémateuses doivent être traitées pendant 24h-48h avant d’appliquer la crème EMLA®
  • Selon l’âge de l’enfant, la crème EMLA® est recouverte d’un pansement occlusif en polyuréthane transparent  et adhésif.
  • Après avoir enlevé la crème anesthésiante, attendre 15 minutes avant le geste; ce délai facilite la recoloration de la peau et la réapparition de la veine.
  • Le patch prêt à l’emploi est réservé aux plus grands (enfants – adolescents) pour deux raisons :                  

                   -  Dosage disponible 1 g
                   -  Grandeur du patch : peu adéquate pour être appliquée sur certaines parties
                      du corps du nouveau-né et petit enfant.
 
Tableau des doses et fréquences recommandées à partir d’un tube de 5ml = 5g d’EMLA®  5% ou de patch de 1g

*à prélever avec seringue de 2mlDose recommandée/zone traitéeDose maximale/zone traitéeTemps d’applicationDurée d’anesthésie après retrait
De 3 mois à 1 an0,5 à 1 g*2 g1h à 1h30(max 4h)1 à 2h
De 1 an à 6 ans1 à 2 g10 g1h à 1h30
(max 4h)
1 à 2h
De 6 ans à 12 ans2 g20 g1h à 1h30
(max 4h)
1 à 2h
Enfants > de 12 ans – adolescents - adultes2 à 3 g50 g1h à 1h30
(max 4h)
1 à 2h

 

Surveillances

  • Tenue du pansement occlusif
  • Apparition de réactions cutanées (crème et pansement)

 

Matériel

  • Solution hydro-alcoolique pour les mains
  • Garrot selon âge et besoins  
  • Tube ou patch de crème anesthésiante 5%
  • Seringue 2 ml si nécessaire
  • Pansement occlusif transparent, type polyuréthane
  • Bande de protection (si nécessaire)

 

Déroulement du soin

1. Se frictionner les mains avec la solution hydro-alcoolique.
2. Repérer la veine ou la zone à anesthésier.
3. Appliquer la Crème anesthésiante selon les dose indiquées (tableau ci-dessus) et
    sous la forme la mieux adaptée.

           Crème EMLA® 5% (tube 5 gr)  
            - Appliquer la dose de crème
            - Laisser en couche épaisse
            - Recouvrir : pansement transparent en polyuréthane

            Patch d’EMLA® 5% (1 gr)
            - Ouvrir le patch sans toucher la partie blanche contenant la crème
              anesthésiante
            - Appliquer le patch, la partie blanche doit recouvrir le site de ponction choisi
            - Coller le patch en n’appuyant fermement que sur les bords et non sur la
              partie centrale.

4. Selon le besoin recouvrir d’un bandage pour que l’enfant ne puisse ni ingérer, ni
    s’appliquer la crème anesthésiante sur les yeux.
5. Noter l’heure d’application sur le pansement.

 

Entretien du matériel - elimination des déchets

Elimination des déchets selon la procédure institutionnelle pour les déchets infectieux et/ou souillés par des liquides biologiques.

 

Dernière mise à jour : 14/07/2020