Emla® : crème et patch antalgie et anesthésie adulte

Partager Imprimer
Origine : groupe douleur : C. Bollondi, S. Decosterd, M. Boegli, A.S. Marque, C. Guegueniat ISC en thérapeutique médicamenteuse, K. Jaggi, R. Alvarez GRESI, Dr Fonzo-Christe
Approuvé par GRESI : janvier 2011
Avalisation : M. A. Laubscher, Directeur des soins HUG - Prof. P. Dayer, Directeur médical HUG

Cadre de référence
Définition
Indications
Contre-indications absolues
Contre-indications relatives
Risques - Prévention - précautions
Utilisation de la crème
Utilisation du patch
Entretien du matériel - Elimination des déchets
 

 

 


Cadre de référence

Règles d'asepsie et d'hygiène hospitalière en vigueur dans l'institution (SPCI).
Information destinée aux patients labo ASTRA
Informations professionnelles du Compendium suisse des médicaments
Documents du réseau douleur "le bon antalgique au bon moment"

 

Définition

EMLA est composée de deux anesthésiques locaux (lidocaïne et prilocaïne) agissant par diffusion et induisant une anesthésie cutanée.

La qualité de l’anesthésie locale et topique, dépend de la durée d’application et de la quantité appliquée
Emla® crème doit être utilisée sous pansement occlusif (fourni ou film polyuréthane); il peut être laissé en place pendant 5 heures maximum.

L’obtention de l’anesthésie est de 3mm après 1h00 et de 5 mm après 2h00 d’application.
L’antalgie est atteinte après 30 mn au minimum mais plutôt aux environ de 60 minutes après l’application.
Emla® est conditionnée en tube de 5 g ou en patch de 1 g.

Patch : EMLA® 5%       :     25 mg lidocaïne par gramme de crème
                                           25 mg prilocaïne par gramme de crème
Tubes de crème de 5 g125 mg de lidocaine pour 5 grammes
                                         125 mg de prilocaine pour 5 grammes
                                         Utiliser 1 tube par patient (usage unique)

 

Indications

Ponctions veineuses, artérielles, lombaires, sus pubiennes, pleurales, biopsies,(par ex myélogrammes) ponctions de chambre implantable….

Injections : sous-cutanées

Pose de cathéter court périphérique

Petites interventions : région et muqueuse génitale, gynécologie :(condylomes acuminés) ulcère de jambe.

Interventions cutanées sur des surfaces étendues : transplantations de peau, et prise de greffes exclusivement sur prescription médicale.

Toute effraction cutanée sur peau saine, planifiée dans le temps, sans degré d’urgence vitale.

 

Contre-indications absolues

  • Peau lésée, plaies ouvertes ( sauf prescription médicale) les yeux, la bouche
  • Intra-dermo réaction à la tuberculine et  BCG

 

Contre-indications relatives

  • Association médicamenteuse  avec les sulfamides (Bactrim®, Paspertin®)
  • Chez les patients traités par des anti–arythmiques

 

Risques - prévention -  précautions

Dosage selon OM ou en référence au Compendium.
L’application de crème et de patch EMLA ® est susceptible de provoquer un érythème ou une pâleur locale. Ces réactions sont en général bénignes et réversibles dans les 10 minutes.
Après avoir enlevé la crème anesthésiante, attendre 15 minutes avant le geste; ce délai  facilite la recoloration de la peau et la réapparition de la veine.
La crème doit être appliquée en couche épaisse (2 à 3 mm) sur une peau saine, sans l’étaler.
La crème EMLA ® est un anesthésique topique qui peut être utilisé lors du nettoyage mécanique et du débridement d’une plaie sur prescription médicale; dans ce cas laver la plaie au préalable et faire dépasser la crème d’environ 2 cm sur les pourtours de la plaie.
Faire un pansement occlusif pour assurer la diffusion du produit.

 

Utilisation de la crème

Surveillances

  • Tenue du pansement occlusif
  • Apparition de réactions cutanées (crème et pansement)

Matériel

  • Solution hydro-alcoolique pour les mains
  • Tube de crème anesthésiante : EMLA® 5% (tube 5 gr)
  • Seringue 2 ml si nécessaire.
  • Pansement occlusif (film polyuréthane)
  • Dispositif de zone de contact habituel (si besoin)
  • Bande de protection (si nécessaire)

Déroulement du soin

  • Se frictionner les mains avec la solution hydro-alcoolique
  • Repérer la veine ou la zone à anesthésier
  • Prélever la dose indiquée de crème 
  • Appliquer en couche épaisse ( 2 à 3 mm )  sans étaler : soin stérile si peau ouverte 
  • Recouvrir la zone à anesthésier avec le film         
  • Se frictionner les mains avec la solution hydro-alcoolique (si contact avec la crème les laver) 
  • Noter l’heure d’application sur le pansement (attention à ne pas perforer le pansement) et attendre 1h00 avant le geste; puis enlever la crème avec une compresse sèche et attendre de nouveau 15 mn avant de le réaliser.

 

Utisation du patch

Lors de petites interventions telles que piqûres à l’aiguille, appliquer un ou plusieurs Emla Patch sur la peau intacte, après avoir retiré la feuille de protection en aluminium. Le patch doit être placé de façon à ce que la rondelle de cellulose recouvre la zone cutanée à anesthésier.
Durée d’application minimale avant l’intervention prévue: 1 heure. L’effet anesthésique persiste au moins 2 heures après le retrait du patch.

 

Entretien du matériel - Elimination des déchets

Elimination des déchets selon la procédure institutionnelle pour les déchets infectieux et/ou souillés par les liquides biologiques.

 

Dernière mise à jour : 18/06/2020