Désencombrement rhino-pharyngé avec mouche-bébé

Partager Imprimer
Origine : TeckPed Ch. Bovard, M. Martinet - Révisée par groupe Tek-ped, E. Maire, A. De Rosso, I. Quetroey, F. Vermeulen, (physiothérapeute)
Avalisation : Prof. C. Barazzone, médecin adjoint pneumologie - S. Loiseau , Responsable des soins du DEA
Avalisation GRESI - SPCI : juillet 2014

Définition

Désencombrement des voies aériennes supérieures, (cavités nasales, sinus, pharynx et larynx) en utilisant un système d'aspiration nasale.
Ce dispositif est à utiliser chez le nourrisson et le petit enfant qui n'a pas la capacité de se moucher.

Contre indication

Narines trop petites, à évaluer chez enfants de ≤ 3kg
Lors de  chirurgie du nez ou de la bouche s’assurer de l’accord du chirurgien

Réglage de  la force d'aspiration

Nouveau-nés :   -150 à -200 mbar ou cm H2O                        
Nourrisson :       -200 mbar ou cm H2O selon type de manomètre

Imprimer le résumé

Cadre de référence
Définition
Indications
Contre-indication
Risques
Prévention - précautions
Matériel
Déroulement du soin
Entretien du matériel - Elimination des déchets
 
 

 



Cadre de référence

Indications du fabricant
Règles d'asepsie et d'hygipne hospitalière en vigueur dans l'institution (SPCI)

 

 

Définition

Désencombrement des voies aériennes supérieures, (cavités nasales, sinus, pharynx et larynx) en utilisant un système d'aspiration non-traumatique pour les muqueuses.
Ce système peut remplacer l'aspiration à la sonde.
Utilisation sur vide central.

 

Indications

Encombrement  du nez et du rhino-pharynx par des sécrétions qui provoquent une gêne ventilatoire ou à l’alimentation.   
Nouveau-né et nourrisson n’ayant  pas la capacité de se moucher.
 

 

Contre-indication

Narines trop petites pour y introduire l’extrémité de l’embout (taille unique) du mouche-bébé
(à évaluer chez enfants de ≤ 3kg).

 

Risques

  • En présence d’œdème de la muqueuse nasale  (ex : Bronchiolite), aspirer de manière régulière mais prudente. La répétition fréquente et/ou trop longue de ce geste, peut engendrer une augmentation de l’œdème et donc paradoxalement, une augmentation de l’obstruction du nez
  • Si après 2 séances d’aspiration il n’y a pas d’amélioration, demander une évaluation Avant d’instiller la solution physiologique, s’assurer que l’enfant ne souffre pas de troubles de la déglutition, ni de troubles du réflexe de toux ce afin d’éviter les risques de broncho aspiration.

 

Prévention - précautions

  • Si chirurgie du nez ou de la bouche s’assurer de l’accord du chirurgien.
  • Sécrétions fluides : il n’est pas indiqué d’instiller du NaCl 0,9 % avant d’aspirer.
  • Sécrétions épaisses : instiller 2-3 ml de NaCl 0,9% avant d’aspirer.
  • Eviter des lésions des ailes du nez et/ou de la cloison nasale en veillant que l'ouverture de l'embout nasal soit bien introduit dans la narine
  • Ne pas aspirer pendant l'introduction de l'embout nasal.
  • Régler la pression d'aspiration  à une force suffisamment importante pour assurer un désencombrement efficace (cf technique du soin ci-dessous)
  • Laisser un temps de récupération à l'enfant entre deux manoeuvres d'aspiration.
  • Utiliser des embouts en plastic transparent pour évaluer la qualité des sécrétions

 

Matériel

  • Solution hydro-alcoolique pour frictionner les mains
  • Masque
  • Gants de protection
  • Manomètre de vide central
  • Tuyau d'aspiration avec raccord en plastic N°4
  • Dispositif "Mouche-bébé" muni de l'embout nasal
  • NaCl 0,9% 2-3ml

 

Déroulement du soin

  1. Expliquer le déroulement du soin à l'enfant et aux parents
  2. Se frictionner les mains avec la solution hydro-alcoolique
  3. Régler la force d'aspiration :
    Nouveau-nés : - 150 à -200 mbar ou cm H2O selon le type de manomètre
    Nourrissons :   - 200 mbar ou cm H2O selon le type de manomètre
  4. Brancher le tuyau d'aspiration sur le tuyau du " mouche-bébé "
  5. Mettre le masque
  6. Se frictionner les mains avec la solution hydro alcoolique
  7. Mettre les gants
  8. Installer l'enfant en décubitus dorsal ou latéral
  9. Instiller 2-3  ml de NaCl 0,9% dans chaque narine
  10. Placer l'extrémité de l'embout dans la narine
  11. Aspirer de manière intermittente = la durée de chaque phase d’aspiration est fonction de la tolérance de l’enfant, chaque phase d’aspiration doit être continue.  
  12. Répéter l'opération de chaque côté jusqu'à élimination satisfaisante des sécrétions
  13. Evaluer l'aspect des sécrétions
  14. Enlever les gants
  15. Se frictionner les mains avec la solution hydro-alcoolique

 

Entretien du matériel - Elimination des déchets

Pendant l’hospitalisation :

Embout nasal : éliminer après chaque utilisation
Mouche-bébé : laver à l'eau après chaque utilisation, décontaminer 2 x par jour avec produit en vigueur aux HUG, rincer, sécher.

Au départ de l’enfant :

Jeter le « mouche bébé » ou si encore nécessaire, le donner aux parents + embout prévu pour aspiration à la bouche.

Entretien à domicile :

  • Laver l’embout nasal ou buccal après usage avec eau et savon
  • Laver le mouche-bébé à l'eau chaude et produit de vaisselle
  • Rincer à l'eau chaude et sécher

 

Dernière mise à jour : 18/06/2020