Cathéter à chambre implantable (DAVI) - Utilisation / Entretien

Partager Imprimer
GRESI - R. Alvarez
GT - F. Rochon, J. Lei, S. Decosterd - Dr Mennet
Approuvé mai 2014
M. A. Laubscher, Directeur des Soins HUG - Prof. P. Dayer, Directeur médical HUG

Il s’agit de l’utilisation et entretien des dispositifs d’accès veineux implantable (DAVI)   
L’implantation d’une aiguille dans la chambre permet de mettre en place une perfusion, d’administrer des traitements intraveineux et d’effectuer des prélèvements sanguins.
La technique se réfère à l’utilisation de l’aiguille spécifique à pointe de Huber® ou Surecan® principalement utilisée dans l’institution.

Utilisation lors de : Prise de sang, Injection, Injection du verrou de NaCl 0.9%

Entretien du cathéter à chambre implantable

Compétences

Les manipulations d’un cathéter à chambre implantable doivent être réalisées par des infirmières ayant été instruites et ayant effectué la technique sous la surveillance d'une personne expérimentée, pour validation (supervisée par une infirmière expérimentée)

Imprimer le résumé

Cadre de réréfence
Risques - Prévention - Précautions
Surveillances quotidiennes
Prélèvement sanguin
Injection
Verrou de NaCl 0.9%
Entretien du cathéter à chambre implantable
Accessoires
Entretien du matériel - Elimination des déchets
Cas particuliers

 

Cadre de référence

Règles d’asepsie et d’hygiène hospitalière en vigueur dans l’institution (SPCI).
Principe d’hygiène et d’asepsie lors des soins liés aux abords vasculaires conventionnels, octobre 2007.
Brochure d’information "Conseils aux porteurs de cathéter à chambre implantable".
Travail du Dr I. Inan et de Mmes Vallino et Robez-Masson.
Recherche de Pinch-off (syndrome de la pince costo-claviculaire – Cf. doc du Dr Inan).
Cadre général du cathéter avec boîtier totalement implantable à usage intraveineux.

Autres techniques concernant le cathéter à chambre implantable :

 

Risques - Prévention - Précautions

  • Consulter le livret patient si existant
  • Vérifier qu'il s'agit d'un cathéter à chambre implantable veineux.
  • Asepsie rigoureuse.
  • Garder une ligne de perfusion la plus simple possible sans rallonge ni robinet inutile.
  • Se frictionner les mains avant et après le port de gants.
  • Port de gants non stériles (protection du soignant)  
  • Port de masque, lunettes et sur-blouse si risque de projection de liquides biologiques.
  • A chaque manipulation, désinfecter les connecteurs/raccords de la ligne de perfusion avec des compresses stériles imbibées d’antiseptique alcoolique à base de Chlorhexidine
  • Eviter de repiquer le même point de ponction, car risque de lésion cutanée.
  • Quel que soit le volume à injecter, toujours utiliser des seringues de 10 ml ou plus afin d’éviter la surpression dans le système.
  • Le clamp de la tubulure de l’aiguille doit être fermé avant chaque manipulation ou interruption du flux (changement de seringues, de perfusion, d’accessoires, fermeture du cathéter à chambre implantable etc.).
  • Toujours rincer le cathéter à chambre implantable avec 20 ml de NaCl 0.9%, en seringue de 10 ou 20ml injectés en pulsant avant et après une injection, une prise de sang et entre chaque médicament.
  • Chaque fois que le flux continu est interrompu et lors du retrait de l’aiguille, il faut effectuer l’injection d’un verrou pulsé (3 à coups lors de l’injection du verrou) de NaCl 0.9% en pression positive.



Cathéter à chambre implantable (DAVI) - Utilisation / Entretien                         Cathéter à chambre implantable (DAVI) - Utilisation / EntretienCathéter à chambre implantable (DAVI) - Utilisation / Entretien

Lors du retrait de l'aiguille, maintenir d'une main la pression sur la rondelle de l'aiguille Surecan® ou sur la chambre implantable pour éviter une traction sur le boîtier et retirer l'aiguille de l'autre main.

L'utilisation d'un anesthésiant de type Acéthylchlorid® en spray, est totalement contre-indiquée  
Lors du pansement ne pas exercer de traction au niveau du boîtier et ne pas fixer la tubulure de l’aiguille contre la peau.

Tunnéliser la tubulure avec le pansement film en polyuréthane ou avec l’adhésif en cas de pansement 

 

Surveillances quotidiennes

Le point de ponction : rougeur, chaleur, induration, écoulement.
La bonne perméabilité du système.
Evaluer la douleur du patient et son bien-être.
Noter les observations quotidiennement dans le dossier de soins (cible Etat de la voie veineuse) et à la sortie des HUG dans le livret du patient.

 

Prélèvement sanguin

Matériel

Matériel nécessaire au prélèvement sanguin
2 ampoules de 20 ml de NaCl 0,9%
2 seringues de 20 ml
2 aiguilles à préparation
1 tube Vacutainer® pour sang natif de 7 ml
1 corps Vacutainer®
1 raccord Luer®
Solution désinfectante pour les mains
Antiseptique alcoolique à base de chlorhexidine 2%
Gants non stériles
Compresses stériles

Déroulement du soin

1.    Informer le patient
2.    Se frictionner les mains
3.    Installer le patient
4.    Se frictionner les mains
5.    Mettre les gants
6.    Fermer le clamp de l’aiguille
7.    Retirer le bouchon avec des compresses stériles imbibées d’antiseptique
       ou stopper la perfusion
8.    Adapter la seringue de 20 ml de NaCl 0.9%
9.    Ouvrir le clamp de l’aiguille
10.  Vérifier le reflux sanguin
11.  Rincer avec la seringue de 20 ml de NaCl 0,9 %
12.  Fermer le clamp de l’aiguille
13.  Connecter le corps vacutainer
14.  Ouvrir le clamp de l’aiguille
15.  Prélever 7 ml de sang avec un tube Vacutainer® et le jeter
16.  Prélever la quantité de sang nécessaire (tube sec puis tubes citratés ensuite tube EDTA)
17.  Fermer le clamp le temps de préparer le rinçage (temps minimum,
       les autres actions doivent être faites ensuite) et rouvrir le clamp une fois
       la seringue de 20ml connectée
 

Avec perfusion Sans perfusion

18. Rincer avec une seringue de 20 ml de NaCl 0,9%.
19. Fermer le clamp
20. Connecter la perfusion
21. Rouvrir le clamp
22. Réinstaller le patient
23. Enlever les gants
24. Se frictionner les mains

12. Rincer avec une seringue de 20 ml
      de NaCl 0.9%,
13. Après avoir injecté environ 19 ml en
      verrou pulsé, fermer le clamp tout
      en injectant afin de maintenir
      une pression positive dans la
      chambre
14. Retirer l’aiguille
15. Aseptiser la peau avec l’antiseptique
      alcoolique
16. Faire un pansement sec
17. Réinstaller le patient
18. Enlever les gants
19. Se frictionner les mains

 

Injection

Matériel

Matériel nécessaire à l'injection. Selon prescription médicale
Soluté physiologique compatible avec les médicaments, 20 ml entre chaque médicament
Seringues de 20 ml
Aiguilles à préparation
Solution hydro alcoolique pour les mains
Antiseptique alcoolique à base de chlorhexidine 2%
Gants non stériles
1 ampoule de 20 ml de NaCl 0.9%ou soluté physiologique compatible
1 seringue de 20 ml
Compresses stériles

Déroulement du soin

1.    Informer le patient
2.    Se frictionner les mains
3.    Installer le patient
4.    Se frictionner les mains
5.    Fermer le clamp de l’aiguille
6.    Retirer  le bouchon avec des compresses stériles imbibées d’antiseptique ou stopper la perfusion
7.    Adapter la seringue de 20 ml de NaCl 0.9%
8.    Ouvrir le clamp de l’aiguille
9.    Vérifier le reflux sanguin
10.  Rincer avec la seringue de 20 ml de NaCl 0,9 %
11.  Fermer le clamp de l’aiguille
12.  Connecter la seringue de médicament à l’aiguille et injecter le médicament
13.  Clamper et rouvrir le clamp avant et après chaque connection-déconnection.
       Rincer entre chaque médicament avec une seringue de 20ml d’un soluté physiologique
       compatible pour éviter les mélanges dans le cathéter à chambre implantable.
 

Avec perfusion Sans perfusion
14. Rincer avec une seringue de 20 ml de NaCl 0,9%
15. Fermer le clamp
16. Connecter la perfusion
17. Rouvrir le clamp
18. Réinstaller le patient
19. Enlever les gants
20. Se frictionner les mains

14. Rincer avec une seringue de 20 ml
     de NaCl 0.9%,
15. Après avoir injecté environ 19 ml
      en verrou pulsé, fermer le clamp
      tout en injectant afin de maintenir
      une pression positive dans la
      chambre
16. Retirer l’aiguille
17. Aseptiser la peau avec l’antiseptique
     alcoolique
18. Faire un pansement sec
19. Réinstaller le patient
20. Enlever les gants
21. Se frictionner les mains

 

Verrou de NaCl 0.9%

Matériel

1 seringue de 20 ml
Compresses stériles
1 ampoule de 20 ml de NaCl 0,9%
Gants non stériles
Antiseptique alcoolique à base de chlorhexidine 2%
Solution désinfectante pour les mains
Compresses et adhésif  si retrait de l'aiguille ou
1 film en polyuréthane si  aiguille laissée en place
1 bouchon obturateur, si nécessaire

Déroulement des soins

1. Se désinfecter les mains
2. Retirer le pansement
3. Se désinfecter les mains
4. Mettre les gants
5. Fermer le clamp de l'aiguille
6. Déconnecter la perfusion avec des compresses stériles (matériel invasif permanent) imbibées
    d’antiseptiques
7  Connecter la seringue de rinçage et ouvrir le clamp de l'aiguille
8. Rincer avec une seringue de 20 ml de Nacl 0,9 %
9. Après avoir injecté 19 ml  en verrou pulsé de NaCl0.9% fermer le clamp de l'aiguille
    en continuant l’injection afin de maintenir une pression positive à l’intérieur de
    la chambre

Retrait de l'aiguilleAiguille laissée en place
10. Retirer l’aiguille en maintenant la rondelle de l’aiguille
     Surecan® fermement appuyée contre la peau et en
     retirant l’aiguille par les aillettes
11. Désinfecter le site
12. Faire un pansement sec
13. Enlever les gants
14. Se frictionner les mains
9.   Retirer la seringue et poser
      un bouchon obturateur
10. Se frictionner les mains

 

Entretien du cathéter à chambre implantable

Rinçage du cathéter à chambre implantable avec au minimum 20 ml de NaCl 0,9% en pulsant pendant l'injection :
Après une perfusion d’un produit à haute viscosité (lipides, alimentation parentérale, produits sanguins)
Lors d’alimentation parentérale continue toutes les 8h
­Avant et après une prise de sang
­Entre chaque injection de médicament
Après une injection de médicament
Avant un verrou de NaCl 0.9%

Faire un verrou de NaCl 0.9% selon le schéma suivant

A la pose en l'absence de perfusion
Chaque fois que le flux continu est interrompu
Lors de chaque retrait de l'aiguille

Si le cathéter à chambre implantable n’est pas utilisé, faire un verrou de NaCl 0.9% sous pression positive au minimum

Le 3ème jour après la pose
Lors de l’ablation des fils (J7 ou plus si retard de cicatrisation)
1 fois par mois jusqu’au 3ème mois
­Dès le 3ème mois, tous les 6 mois

 

Accessoires

Le robinet
Est utilisé seulement dans le cas de deux perfusions en Y, sinon garder une ligne de perfusion la plus simple possible pour limiter le risque infectieux (valable aussi pour les rampes).

Est changé toutes les 96 heures, (Exceptions voir technique de soins "utilisation des accessoires pour voies veineuses").
AiguillePeut rester en place
7 à 8 jours chez l’adulte
10 jours chez l’enfant
Le pansementLe film en polyuréthane est changé en même temps que l'aiguille sauf s'il ya un écoulement ou s’il n’est plus étanche
Le pansement avec compresse et adhésif est à changer tous les 2 jours

 

Entretien du matériel - Elimination des déchets

Elimination des déchets selon la procédure institutionnelle pour les déchets infectieux et/ou souillés par les liquides biologiques.

 

Cas particuliers

Chez les patients ambulatoires avec un traitement continu, toujours faire un pansement avec un film en polyuréthane et ne pas utiliser d’accessoires (rallonges, robinet à 3 voies, etc.) pour éviter les risques de déconnexion et d’infection.
En cas d'absence de reflux, voir technique : mesure à prendre en cas de complications/problèmes et avertir le médecin.  Selon situation faire pratiquer une radiographie de thorax spécifique de recherche de Pinch-off (face debout les deux bras le long du corps) et une opacification du cathéter avec produit de contraste en angiographie (La RX thorax est systématique avant injection).

 

Dernière mise à jour : 13/07/2020