Application de sangsues à usage médical ou hirudothérapie

Auteurs :
Avettand-Fenoel B. - Infirmier responsable - Orthopédie et traumatologie de l’appareil moteur, D-CHIR
Blanchard-Courtois A.-L. - Infirmière spécialiste clinique - Soins et plaies - DS

Relecture et validation :
Burdet G. (CHIR), Duwez M. (PHARMACIE), Ginet C. (SPCI), Gschwind Tran L. (PHARMACIE), Raedisch O. (DEX), Ruegg E. (CHIR), Senhaji S. (PHARMACIE), Pham T. (MEDECINE), Vuagnat H. (DMQ)

Publiée juin 2019

L'hirudothérapie est la thérapie par les sangsues médicinales. L’effet thérapeutique recherché est la combinaison d’un effet de saignée décongestionnant, d’un effet anticoagulant et d’un effet analgésique lié directement à la morsure et à la succion. Les sangsues sont installées une à une sur la zone concernée, par période de 30 minutes à chaque fois. Quand la sangsue est gorgée de sang, elle se détache du site.
L’application de sangsues s’effectue sur prescription médicale.
 

Imprimer le résumé

Cadre de référence
Définition
Indications
Contre-indications
Prévention - Précautions
Matériel
Déroulement
Contrôle et surveillance
Education du patient
Elimination des déchets
Références
Liens - Annexes

 

 

 

 

 

Cadre de référence

 

  • Règles d'asepsie et d'hygiène hospitalière en vigueur dans l'institution
  • Identito vigilance (demander nom, prénom, date de naissance ou lecture bracelet ou codeData Matrix bracelet) Utilisation des sangsues dans le sauvetage des lambeaux, C. Herlin et all., Ann chir plast esth, 2017, 62, e1-e13
  • Procédure de soins du CHUV- Département de l’appareil locomoteur- 07/11/2017
  • « Les sangsues – DAL_DOP_PROT_ sangsues.doc »
  • Procédure de soins du CHU de Grenoble -12/04/2017
  • « PUI.MOP.008 V1- Gestion des sangsues à usage médical – 12/04/2017 »
  • Rapport de consultation n° 2006-21, Service prévention et contrôle de l’infection

 

Définition

L'hirudothérapie est la thérapie par les sangsues médicinales (hirudo medicinalis ou hirudo verbana).
L’action de la salive se diffuse dans le tissu sous cutané grâce à la présence de hyaluronidase. La salive contient plus de 30 substances bio-actives dont l’hirudine est la plus connue, elle a des propriétés anticoagulantes et anti-inflammatoires. 

 

Indications

  • Stagnation veineuse (contusion, suites opératoires, varices). 
  • Réimplantation chirurgicale et reconstruction 
  • Greffe tissulaire (lambeau cutané) 

 

Contre-indications

  • Troubles de la coagulation sanguine : hémophilie ou traitement anticoagulant nécessitant un contrôle régulier du temps de coagulation (Quick)
  • Insuffisance artérielle en chirurgie réparatrice
  • Patients immunosupprimés
  • Allergie connue contre les sécrétions de la sangsue
  • Femme enceinte (à discuter au cas par cas)

 

Prévention / précautions 

Prévention 

  • Une antibioprophylaxie systématique doit être instaurée.
  • Un comprimé de ciprofloxacine 500 mg ou co-trimoxazole 160mg TM / 800mg SMZ deux fois par jour durant la durée d’utilisation des sangsues selon OM.
  • Contacter l’infectiologue en cas de contexte infectieux

Risques

  • Infection 
  • Absence d’efficacité de la thérapie 
  • Saignements
  • Réaction locale inflammatoire de type allergique  (Érythème, gonflement et prurit) due à l’hirudine

Précautions

  • Les sangsues sont à usage unique et sont détruites après le traitement
  • Le bocal doit être conservé à l’abri de la lumière entre 4 et 20°C.
  • Renouveler l’eau du bocal avec de l’eau en bouteille 1x / jour dès le lendemain de la réception.
  • Les orifices et plaies avoisinant la zone de traitement doivent être surveillés pour éviter la migration des sangsues.

Circuit de distribution des sangsues

  • Commande

La pharmacie des HUG n’a pas de sangsues en stock. Un délai est par conséquent nécessaire pour obtenir les sangsues (minimum 3h). 
Prévenir la pharmacie pour organiser l’approvisionnement dès qu’un ordre médical est donné. En dehors des heures d’ouverture de la pharmacie, le pharmacien de garde peut être contacté (079.743.01.05).
Le nombre de sangsues est calculé en fonction du type et de la durée du traitement selon ordre médical (N° article Qualiac 3757 : « Sangsue (pce) »).

  • Réception dans l’unité 

Les sangsues arrivent dans l’unité dans un bocal, il faut contrôler le nombre de sangsues commandées.
Dès réception, retirer le couvercle du bocal et le remplacer par une compresse tissée fermement tenue par un élastique.

 

Matériel

  • Chariot de soins
  • Solution hydro-alcoolique pour la désinfection des mains
  • 1 flacon de chlorhexidine aqueuse 0,5% 100 ml 
  • 1 flacon de NaCl 0.9 % 100 ml
  • 1 Conteneur pour objets piquants/tranchants (type conteneur MULTI-SAFE)
  • 1 poubelle avec un sac noir 
  • 1 Seringue de 5 ml + 1 aiguille sous-cutanée.
  • 1 Champ stérile
  • 2 paquets de tampons stériles 
  • 1 paquet de compresses 10cm X 10cm 
  • 1 flacon de Deconex® 
  • 1 set à pansement stérile pour la désinfection du site 
  • 2 pincettes stériles sans crochet pour manipulation des sangsues sans traumatisme
  • Bocal avec les sangsues
  • Protection pour le lit type moltex

 

Déroulement 

Ce soin nécessite l’application des 5 indications de l’hygiène des mains en vigueur dans l’institution.

  1. Informer le patient du déroulement du soin
  2. Installer le patient confortablement
  3. Mettre la protection sous le patient (selon la zone traitée)
  4. Ouvrir le set à pansement :
    - verser la chlorhexidine dans la cupule stérile du set
    - verser le NaCl 0.9% sur les compresses
    - rajouter des tampons stériles dans le set à pansement
    - ouvrir les 2 sachets de pincettes stériles
  5. Préparer le matériel : 
    - ouvrir un champ stérile
    - ouvrir le bocal avec les sangsues
  6. Effectuer une antisepsie du site en 3 temps avec la chlorhexidine aqueuse 0,5% et laisser sécher 
  7. Rincer au NaCl 0.9% (pour enlever les traces du désinfectant qui pourraient empêcher la fixation de la sangsue)
  8. Mettre le champ stérile sous la zone de traitement 
  9. Si absence de sang dans la zone de traitement, il est possible de piquer la peau à l’aide d’une aiguille sous-cutanée car la sangsue se nourrit de sang (dans ce cas adapter l’aiguille sous-cutanée à la seringue de 5cc). 
  10. Saisir la sangsue avec 2 pinces stériles sans crochet
  11. Repérer la tête de la sangsue (fig. 1) (extrémité la plus fine, souvent orientée vers le haut)
  12. Positionner la tête de la sangsue sur la zone concernée. Vérifier dès le départ la bonne adhésion de la sangsue sur le site.
  13. Laisser la zone de traitement à l’air pour une meilleure surveillance.

 

Contrôle et surveillance

Une surveillance rapprochée du patient est nécessaire :

  • Évaluation clinique
  • Surveillance clinique la zone traitée
  • Soutien psychologique du patient
  • Evaluation du traitement en cours : 

Vérifier le nombre de sangsues et si un détachement ou une migration à lieu

Répéter la procédure pour installer une à une les sangsues sur la zone concernée. Les sangsues sont laissées en place pour une période de 20-45 minutes. La fréquence du traitement se fait sur prescription médicale. Il ne faut pas arracher les sangsues. Quand la sangsue est gorgée de sang, elle se détache du site. Il faut la récupérer avec les pincettes et l’immerger dans un conteneur pour objets piquants/tranchants (type conteneur MULTI-SAFE) rempli de Deconex®.

Remarque : 
Ne jamais retirer une sangsue posée (risque de stress pour la sangsue pouvant entraîner un risque infectieux par phénomène de régurgitation). Attendre qu’elle se détache spontanément.
Après l’ablation des sangsues, il faut :

  • Nettoyer le site avec du NaCl 0.9 % et laisser une compresse humide 
  • Protéger le site avec un pansement si indication.

Le saignement du site doit perdurer après la thérapie. S’il est insuffisant, appliquer une compresse imbibée d’Héparine type héparine sodique Bichsel 20’000UI/48 ml sur prescription médicale.

  • Documenter le soin dans Dpi.

 

Education du patient

Une information au préalable sur ce type de traitement est nécessaire afin d’optimiser la compliance. Prémédication à discuter sur OM en cas d’anxiété du patient.

 

Elimination des déchets

La sangsue une fois pleine sera détruite en la plongeant dans une solution de Deconex® pur préparée dans un contenant pour déchets infectieux (de type conteneur MULTI-SAFE pour déchets infectieux). Une fois fermé de façon hermétique ce contenant sera éliminé dans la filière jaune.*
*validé par l’Office cantonal de l’environnement - Service de géologie, sols et déchets le 18/12/2018.

 

Références 

  1. Danjou C. Utilisation des parasites en thérapeutique [Internet]. [Lille]: Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille; 2017 [cité 7 mai 2019]. Disponible sur: https://pepite-depot.univ-lille2.fr/nuxeo/site/esupversions/af78b684-e87...
  2. Joslin J, Biondich A, Walker K, Zanghi N. A Comprehensive Review of Hirudiniasis: From Historic Uses of Leeches to Modern Treatments of Their Bites. Wilderness & Environmental Medicine [Internet]. 1 déc 2017 [cité 7 mai 2019];28(4):355 61. Disponible sur: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1080603217302375
  3. Lui C, Barkley T. Medicinal leech therapy : New life for an ancient treatment. Nursing [Internet]. 1 nov 2015 [cité 7 mai 2019];45(11):25 30. Disponible sur https://insights.ovid.com/pubmed?pmid=26427330

 

Liens /Annexes 

Par GlebK — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, lien

 

 

Dernière mise à jour : 20/06/2019