Mission

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1211 Genève 14
Suisse

Philosophes, historiens ou scientifiques ont de tout temps observé l’influence de la musique sur l’individu, tant pour ses dangers que pour ses vertus thérapeutiques.

Par son essence, la musique mobilise les dimensions sensorielles, affectives et mentales de la personne. Elle véhicule avec finesse d'innombrables sentiments.
Aujourd’hui la musicothérapie se définit comme étant l'utilisation de la musique et de ses éléments constitutifs pour maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle de l'individu.

Le musicothérapeute utilise le son et la musique sous toutes ses formes dans une relation d’ordre rééducatif ou thérapeutique. Le but premier de la musicothérapie vise l’ouverture de « canaux de communication », c’est à dire l’établissement ou le rétablissement de la relation de la personne à elle-même et aux autres.

Se servant des qualités non verbales, structurelles et émotionnelles de la musique, le musicothérapeute cherche à établir une relation avec le patient et à favoriser la reconnaissance, l’expression et le contrôle des émotions dans le cadre de cette interaction.
Les prises en soins peuvent être individuelles ou groupales, l’organisation des séances et la méthode de travail sont adaptées aux besoins de chacun.

Mission en psychiatrie

Les indications pour la musicothérapie sont évaluées et posées dans le cadre de réunions pluriprofessionnelles et sous responsabilité médicale.

Première rencontre individuelle et informative avec le patient, entretien et test de réceptivité musicale.

Mise en place des séances qui peuvent être :

  • des séances de musicothérapie réceptives : écoute de sons, de musiques (sons fabriqués par le corps, la voix, sons ou musiques enregistrés, sons naturels), écoute d’un programme sonore établi. 
  • des séances de musicothérapie actives : pratique d’instruments divers (idiophones, aérophones, cordes, percussions…)

La musicothérapie constitue un moyen d’expression et de communication lorsque d’autres moyens ne suffisent plus ou sont impossibles.

Elle peut alors représenter une nouvelle approche et favoriser le développement sensoriel, jouer le rôle de soupape émotionnelle, constituer une stimulation mentale et un moyen de socialisation.

 

Dernière mise à jour : 29/01/2019