Cataracte : Que se passe-t-il après l’intervention ?

Retour dans l’unité de soins

Un repas vous est servi à votre retour dans l’unité. Avant la sortie, des gouttes (collyre) vous sont administrées dans l’œil.

Ce traitement est utile pour :

  • diminuer l’inflammation due à l’opération.
  • prévenir des complications infectieuses.

Retour à domicile

Avant votre départ, l’infirmier-e vous remet des documents concernant votre traitement et les recommandations postopératoires. Après avis favorable du médecin ophtalmologue, vous rentrez à votre domicile accompagné-e et vous ne devez pas passer seul-e la première nuit. Vous ne conduirez pas de véhicule durant les 24 heures qui suivent l’intervention.

Vous pouvez, en toute confiance, lire, marcher, faire votre ménage, vos courses.

Suivi ophtalmologique

Le/la médecin ophtalmologue examine votre œil dans les deux premiers jours qui suivent l’intervention et convient du suivi avec vous. Un contrôle chez votre ophtalmologue traitant ou au service d’ophtalmologie est effectué dans la semaine suivant l’intervention. De nouvelles lunettes vous seront prescrites un mois après l’opération.

Recommandations

Il est important de mettre les gouttes prescrites avant votre sortie et de maintenir le traitement pendant au moins deux semaines.

Quelques mesures d’hygiène sont à respecter :

  • lavez-vous les mains avant l’instillation des gouttes.
  • essuyez votre œil uniquement avec des mouchoirs jetables propres.

Portez pendant une semaine :

  • la journée : des lunettes (de vue ou de soleil) afin de protéger l’œil opéré.
  • la nuit : la coque en plastique que vous recevez après l’intervention.

Attendez deux à trois semaines avant de :

  • reprendre une activité sportive.
  • sécher vos cheveux sous un casque.
  • mettre la tête sous l’eau.
  • vous maquiller.

Complications possibles

A court terme
Dans de très rares cas, de l’ordre de un pour mille, peuvent survenir une infection aiguë de l’œil, un glaucome ou un décollement de la rétine. Un traitement antibiotique, antiglaucomateux ou une opération chirurgicale permettent presque toujours de traiter chacune de ces complications. La perte de la fonction visuelle est très rare.

A plus long terme
Dans les mois ou les années qui suivent l’opération, dans 10 à 20% des cas, une perte de la transparence de la capsule peut se produire. Cette modification entraîne une baisse de la vision. Un petit trou (2-3 mm) dans la capsule, au moyen d’un rayon laser, rétablit instantanément la vision. Aucune hospitalisation n’est nécessaire.

Quand consulter en urgence ?

Les symptômes suivants nécessitent une prise en charge rapide :

  • baisse de votre vision.
  • rougeur au niveau de l’œil.
  • douleur inhabituelle.

Sans attendre votre prochain rendez-vous, appelez le chirurgien qui vous a opéré ou le service d’urgence, ouvert 24h sur 24, au +41(0)22 372 84 00.

+ INFO
Facturation : l’opération de la cataracte est remboursée dans les prestations de base de la LAMal sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à charge).

<RETOUR

 

Dernière mise à jour : 14/07/2020