Syndrome mains-pieds

Partager Imprimer
Titre
Oncologie
Adresse

Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

Titre
Oncogénétique
Adresse

Boulevard de la Cluse 30
1205 Genève
Suisse

Titre
Oncogynécologie
Adresse

Boulevard de la Cluse 30
1205 Genève
Suisse

Professeur
Pierre-Yves Dietrich
Médecin chef de service

Certains médicaments anticancéreux ont tendance à fragiliser les zones du corps fortement sollicitées comme la paume des mains et la plante des pieds. Cela peut aussi concerner les coudes, les aisselles et les endroits soumis à des pressions, par exemple sous la ceinture ou les bretelles du soutien-gorge. Ces manifestations sont appelées le syndrome mains-pieds (palmo-plantaire). Elles sont parfois intensifiées par la chaleur, les frottements ou les pressions. Elles sont toutefois réversibles à l’arrêt du traitement.

Signes à observer

  • Engourdissement des extrémités, fourmillements, picotements, brûlures, douleurs.
  • Desquamation de la peau (peau qui pèle), rougeurs, gonflements.
  • Présence de cloques ou d’ulcères, écorchures ou gerçures

Signalez toute manifestation inhabituelle de votre peau à votre équipe soignante, car ce syndrome peut devenir rapidement invalidant.

Quelques conseils

  • Dès l’apparition des premiers signes, baignez plusieurs fois par jour vos mains ou vos pieds dans de l’eau froide. Vous pouvez ajouter des glaçons dans l’eau.
  • Soignez vos mains et vos pieds en les hydratant deux fois par jour.
  • Appliquez une pommade antiseptique sur les éventuelles plaies.
  • Choisissez des produits de toilette non agressifs et sans alcool.
  • Séchez votre peau par tamponnement plutôt que par frottement.
  • Portez des chaussures confortables. Les talons ne doivent pas être trop hauts.
  • Choisissez des vêtements en matières aérées avec des coutures fines afin d’éviter des frottements qui peuvent irriter votre peau.
  • Evitez le contact avec la chaleur: eau chaude, sol chaud, sauna, etc
  • Protégez vos mains avec des gants adaptés lors des travaux ménagers ou de bricolage. Retirez-les épisodiquement pour éviter chaleur et macération.
  • Reposez-vous en surélevant vos bras et vos jambes.
  • Préférez une crème à l’urée (10-15%) en cas de callosités excessives.
  • Observez attentivement la plante de vos pieds, à l’aide d’un miroir si nécessaire, afin de détecter une blessure que vous n'auriez pas sentie.
  • Renoncez aux sparadraps sur les zones fragilisées.

+ INFO
Si vous n'avez pas de plaie ouverte aux pieds, vous pouvez utiliser une crème ou un stick anti-frottement.

+ OFFRE
Une consultation de podologie aux HUG propose une vaste gamme de soins spécialisés: de la prévention par l’élimination des callosités au traitement d’effets secondaires plus importants

Télécharger la fiche en format PDF Syndrome mains-pieds

< RETOUR

Dernière mise à jour : 04/05/2021