Administration de médicaments par sonde gastrique

Administration de médicaments par sonde gastrique

Administration de médicaments par sonde gastrique

GRESI : Mme R. Alvarez
C. Guegueniat-Dupessey ISC Thérapeutique méd, C. Massebiaux ISC soins aigus, N. Bochaton ISC FEA
T. Sigrist Pharmacienne
Approuvé : M. A. Laubscher, Directeur des soins HUG, Prof. P. Dayer, Directeur médical HUG : novembre 2013

Administration de médicaments par voie digestive chez les patients qui ne peuvent pas avaler et qui sont porteurs d’une sonde gastrique.
Respecter les mêmes modalités que pour la voie per os.

Questions précédent  la prescription :

  • Peut-on écraser ou disperser un comprimé ?
  • La capsule peut-elle être ouverte ?
  • Existe-t-il une forme galénique mieux adaptée (par ex sirop ou gouttes ?
  • Autres voies d’administration possibles par ex : suppositoires, patch) ?

Prévention – précautions

S’il y a une aspiration gastrique, stopper l’aspiration avant et au moins 30 minutes après l’administration des médicaments.
Médicaments qui doivent être pris à jeun (ex rifampicine) se référer au document "administration des médicaments par sonde chez l'adulte" 

  • Utiliser un mortier et un pilon propres et secs pour écraser les médicaments (mettre des gants et un masque).
  • Laver le mortier et le pilon à l’eau, avec un produit de vaisselle et l’essuyer après  chaque patient.
  • Chaque médicament doit être écrasé séparément dans la mesure du possible car risques d’incompatibilités physico-chimiques entre les médicaments écrasés ensemble.
  • S’il y a une aspiration gastrique, stopper l’aspiration avant et au moins 30 minutes après l’administration des médicaments.
  • Utiliser une  seringue à usage oral (Baxa® orange) pour chacun des médicaments ou seringue à embout conique (Salem).
  • Respecter les mêmes modalités que pour la voie per os.
  • Respecter les horaires de prises par rapport à l’alimentation.
  • Rincer la sonde gastrique avant et après l’administration de chaque médicament pour éviter des interactions avec la nutrition et éviter que la sonde ne se bouche.
  • Il est interdit d’écraser les cytostatiques  et les autres produits toxiques (Protection du personnel « les Cytotoxiques, manipulation et préparation »).
  • Les anti-acides doivent strictement être administrés séparément
  • Se protéger.
Dernière mise à jour : 14/07/2020