La faible conscience des troubles

Partager Imprimer
Adresse

Rue Gabrielle Perret-Gentil 4
1205 Genève
Suisse

  • Plan d'accès

    INFORMATIONS Patients (réception, consultations, rendez-vous)
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 20

    SECRETARIAT Ambulatoire
    +41 (0)22 372 83 18
    +41 (0)22 372 83 57

    SECRETARIAT Hospitalisation
    +41 (0)22 372 83 03
    +41 (0)22 372 83 04
    +41 (0)22 372 83 05

    INFORMATIONS administratives
    +41 (0)22 372 83 02

Photo du Médecin-chef Andreas Kleinschmidt
Professeur
Andreas Kleinschmidt
Médecin-chef de service

Les patients n’ont pas toujours entièrement conscience de leurs déficits et de leurs répercussions sur le quotidien. Ce phénomène correspond parfois à un déficit neurologique spécifique appelé anosognosie. Il ne s’agit pas d’un déni ou d’une mauvaise volonté, mais d’un trouble consécutif à la lésion cérébrale subie. 

Comment cela se manifeste-t-il ?

La personne minimise ses troubles ou n’en tient pas compte. Elle prend des risques sans s’en rendre compte, comme se lever seule de son lit malgré une paralysie partielle ou complète d’un côté du corps (hémiplégie). N’étant pas consciente de ses limites, elle surestime ses capacités. Elle se sent capable de rentrer à la maison ou tente de répondre à des mails professionnels.

Conseils aux proches

  • Evitez de conforter votre proche dans la mauvaise perception de ses déficits. A l’inverse, ne vous obstinez pas à le ou la raisonner.
  • Faites part des progrès que vous observez, afin de l’aider à mieux prendre conscience de l’évolution de sa rééducation.

Chaque patient est unique
Chaque patient est unique et présente des troubles spécifiques. Les exemples cités dans cette brochure ne concernent pas forcément votre proche. Bien souvent, les troubles se combinent entre eux pour former des tableaux très différents et dont la sévérité varie d’une personne à l’autre. Les neuropsychologues, les logopédistes et les équipes médico-soignantes répondent à vos questions et vous apportent toutes les précisions utiles pour  comprendre les difficultés cognitives de votre proche.

Dernière mise à jour : 12/11/2021