vision 20/20

Formulaire pour le recrutement des partenaires

Dans le cadre du projet Patients Partenaires, Vison20/20, nous invitons les patients, les aidants, les professionnels, les associations et autres personnes à participer aux actions de partenariat. Si cette collaboration vous intéresse, vous pouvez remplir cette fiche et nous vous contacterons.

Vos coordonnées
Vous êtes
CAPTCHA
Cette question vous est posée pour savoir si vous êtes un visiteur humain et prévenir les soumissions indésirables.
Image CAPTCHA
Entrez les caractères affichés dans l'image.

Patients Partenaires

Mission

Mission du projet Patients partenaires

Le projet Patients partenaires (PP) de la stratégie 20/20, soutenu par la Direction générale des HUG, a pour objectif de développer la culture institutionnelle du partenariat à chaque étape de la prise en charge du patient, dans toutes les spécialités de soins, mais aussi dans les domaines tels que l’hôtellerie, l’enseignement, la recherche clinique, la prévention primaire ou l'organisationnel.

Ce projet se déploie avec l’élaboration du modèle relationnel PP HUG, la création d’une plateforme de partenariat, le recrutement permanent de patients et d’aidants et par la mise en valeur et en réseau du partenariat existant aux HUG. La création et l’enseignement du partenariat sont produits par un accompagnement des patients, des aidants et des professionnels. 

 

Vous êtes un patient ou un aidant et vous avez récemment fréquenté les HUG ? Souhaitez-vous contribuer à l’amélioration de la qualité des prestations de l’hôpital ?

La plateforme Patients partenaires organise des groupes de discussion et convie des patients, des aidants, des professionnels concernés par la thématique à venir partager leur expérience. 
Ces séances sont gratuites , une inscription est demandée :
•    soit directement en ligne au moyen du formulaire
•    soit auprès de Sylvie Touveneau, cheffe du projet Patients partenaires par tél +41 (0)79 553 01 68

Renforcer les collaborations au sein de la «Health Valley» lémanique

Depuis la fin du XIXe siècle, la Suisse romande, particulièrement l’arc lémanique, est devenue l’un des principaux pôles d’excellence mondial dans le domaine de la santé. Des secteurs porteurs comme les medtech et biotech réunissent sur un territoire limité près de 750 entreprises et 20’000 collaborateurs, ainsi que 500 laboratoires universitaires et 5’000 chercheurs.

Attirer et retenir les talents

Pour attirer et retenir les talents, l’épanouissement dans son travail doit devenir la réalité de chaque collaborateur. Cela implique la reconnaissance et la valorisation des compétences de chacun, la création d’un environnement motivant, une forte incitation à progresser dans sa profession ou à évoluer au sein des HUG, ainsi qu’une attention accordée à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Offrir des prestations de pointe aux meilleurs coûts

Proposer les meilleurs soins aux meilleurs coûts : telle doit être la vocation d’un établissement de service public comme les HUG. Dans le domaine des soins de réadaptation, comme cela a été le cas pour les soins somatiques aigus, l’évolution des conditions cadres, avec les nouvelles structures tarifaires, amène à passer de tarifs forfaitaires à une facturation basée sur les prestations et les ressources réellement consommées pour chaque patient. Pour y parvenir, un effort conséquent de récolte de données et de traitement de l’information doit être réalisé.

Accroître notre compétitivité

Les HUG sont reconnus comme l’un des piliers de la santé de la région lémanique. Toutefois, cette position n’est pas acquise et impose que leur compétitivité se renforce sans cesse pour faire face aux défis actuels. Parmi ceux-ci, on trouve notamment l’ouverture des frontières intercantonales qui accroît la mobilité des patients, les appels à prestations des cantons non universitaires de plus en plus sélectifs et concurrentiels et le taux d’assurance privée particulièrement élevé parmi la population genevoise qui amène à développer une offre en conséquence.

S’adapter à la croissance et au vieillissement de la population

Acteur central du système de santé public, les HUG doivent s’adapter à l’évolution démographique et anticiper ses conséquences. L’augmentation de la population a un effet sur la demande en soins. Davantage de soins aigus somatiques, notamment dans le domaine oncologique, davantage de traitements ambulatoires, davantage de médecine interventionnelle et l’apparition de nouveaux traitements à tous les âges de la vie sont quelques-uns des enjeux très complexes qu’il convient de relever dans le cadre de la planification des besoins.

Pages