L’élimination des fluides corporels

Partager Imprimer

Des résidus de chimiothérapie sont présents dans les urines, les selles, la transpiration et lors des vomissements en moyenne quatre jours après l’administration du traitement. Si votre enfant a reçu une chimiothérapie avant le retour à domicile ou en ambulatoire, voici quelques recommandations.

Pour le change, chez les tout-petits

  • Changez fréquemment les couches de l’enfant (au minimum toutes les 2 heures), et ce même la nuit, pour éviter le contact prolongé de la chimiothérapie sur la peau.
  • Utilisez des crèmes protectrices type Oxyplastine® s’il n’y a pas de rougeur.
  • En cas de rougeur, appliquez après un lavage à l’eau claire, une crème hydratante telle que le Bépanthène®.
  • Utilisez des gants à chaque change.
  • Enfermez dans une poubelle hermétique la couche souillée.

Pour les plus grands

  • Incitez le garçon à uriner assis.
  • Nettoyez la lunette après chaque selle ou urine avec un produit pour salle de bain.
  • Tirez la chasse d’eau 2 fois avec la cuvette fermée.
  • Si vous devez aider votre enfant, utilisez des gants.

En cas de vomissements

  • Lavez à part deux fois de suite le linge souillé.
  • Nettoyez les vomissements avec des papiers absorbants que vous jetterez dans une poubelle.
  • Renoncez à la javel pour nettoyer les surfaces souillées car cela peut provoquer des réactions métaboliques avec certaines chimiothérapies.

Si vous êtes enceinte, éviter tout contact avec les urines, les selles ou les vomissements de votre enfant.

Dernière mise à jour : 23/01/2018