Les contacts avec les autres

Partager Imprimer

Quand il est sous traitement, votre enfant doit éviter autant que possible tout contact avec d’autres enfants ou des adultes présentant une infection.

En raison de ce risque infectieux, renoncez à recevoir ou à rendre visite à des personnes malades (toux, yeux ou nez qui coulent, fièvre, éruptions cutanées, diarrhées, etc...).

Si la rencontre ne peut être évitée, les personnes malades doivent porter un masque de protection et rester à l’écart tant qu’elles présentent des symptômes.

Nous vous encourageons toutefois à maintenir des relations sociales entre votre enfant et ses camarades non contagieux.

Parents malades

Si vous êtes vous-même malade, lavez-vous plus souvent les mains et éviter les contacts rapprochés comme les bisous. Si vous êtes grippé ou si vous présentez une bronchite, une angine ou une otite, il est souhaitable de porter un masque lorsque vous vous occupez de votre enfant.

Quels vaccins pour les personnes vivant au domicile ?

La couverture vaccinale de la fratrie doit être effective ainsi que celle de toutes les personnes vivant au domicile.

Les vaccins de base recommandés par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sont :

  • la diphtérie
  • le tétanos
  • la coqueluche
  • la poliomyélite
  • l’haemophilus influenzae de type B
  • la rougeole
  • les oreillons
  • la rubéole
  • l’hépatite B
  • la varicelle (en l’absence d’antécédent de varicelle).

Nous vous recommandons également la vaccination antigrippale à l'automne, pendant la campagne de vaccination.

Une vérification des vaccinations par le médecin de famille ou le pédiatre est vivement recommandée.

+ INFO
Lors de la vaccination d’un membre de la famille, pensez à signaler au médecin qu’un de vos enfants suit un traitement contre le cancer. En effet, certains vaccins ne peuvent être réalisés dans l’entourage immédiat.

Quelles précautions avec la varicelle ?

En cas de contact avec une personne qui développe la varicelle, avertissez sans tarder l’équipe soignante de l’unité d'oncohématologie afin que votre enfant reçoive une injection d’anticorps (VZIG) pour empêcher l’infection ou réduire la gravité de celle-ci. La procédure est à répéter après chaque nouveau contact. Si la varicelle se développe chez votre enfant, il est important de prévenir l’unité afin de débuter un traitement antiviral le plus tôt possible.

Et les sorties ?

En raison de la présence de champignons (aspergillus) et d’autres germes, votre enfant doit se laver les mains après avoir joué dans les bacs à sable, avec de la terre (plantes intérieures, jardins) ou des feuilles mortes.

S’il est en aplasie, évitez les contacts avec ces éléments.

L’enfant ne doit pas demeurer dans des lieux enfumés, renoncez donc à fumer en sa présence.

Pour les sorties au restaurant : voir Organisation des repas à la maison.

+ INFO
En période d’aplasie, les lieux publics et confinés sont déconseillés: cinémas, restaurants, centres commerciaux, transports en commun, boîtes de nuit, salles de concert… Si vous devez absolument vous y rendre avec votre enfant, il devra porter un masque.

Dernière mise à jour : 08/02/2019