Comment soutenir les frères et sœurs ?

Partager Imprimer

Les frères et sœurs d’un enfant atteint d’un cancer éprouvent divers sentiments et réagissent à la situation de façon différente. Ils ont souvent des besoins similaires à ceux de leur frère ou sœur malade. Ils peuvent se sentir bouleversés, effrayés et incertains face à l’avenir, ou encore craindre le mot « cancer » et avoir peur de la mort. Quel que soit l’âge, ils comprennent que leur vie de famille est en train de changer.

Si la fratrie s’inquiète pour la santé de leur frère ou sœur malade, il leur arrive aussi de ressentir de l’animosité, de la colère et ou de la jalousie. Papa et maman passent beaucoup de temps avec elle ou lui. Ils peuvent également se sentir tristes et pleurer facilement. Ils ont souvent des problèmes qui leur sont propres, tels que la dépression, les troubles du sommeil, les douleurs physiques ou les difficultés à l’école.

Conseils pour aider vos autres enfants

  • Essayez de passer du temps seul(e) avec vos autres enfants et de faire des activités qui les intéressent.
  • Dites à vos autres enfants qu’ils sont importants à vos yeux et que vous les aimez.
  • Parlez-leur du diagnostic, du traitement et des effets sur leur frère ou leur sœur. Rassurez-les en leur disant que le cancer n’est pas contagieux et qu’ils ne sont pas responsables.
  • Laissez vos enfants participer aux tâches de la maison pour qu’ils se sentent utiles.
  • Parlez aux enseignants de vos enfants. Ils peuvent être un soutien pour eux et vous signaler rapidement d’éventuels problèmes à l’école.
  • N’hésitez à demander de l’aide à un membre de l’équipe soignante ou au pédopsychiatre de l’unité.

Le soutien des grands parents

Tout comme vous, les grands-parents sont sous le choc et incrédules. Ils peuvent se sentir coupables d’avoir une aussi longue vie, ou encore responsables en pensant que ce sont eux qui ont transmis la maladie. Ils éprouvent de la tristesse, non seulement pour leur petit-fils ou petite-fille malade, mais aussi pour leur fils ou leur fille.

Les grands-parents sont généralement d’une grande aide pour vous et votre famille. S’ils sont en bonne santé et auprès de vous, ils sont en mesure de vous remplacer à l’hôpital ou de vous aider à la maison, notamment en donnant à vos autres enfants, l’attention et le réconfort dont ils ont besoin.

Enfin, ils peuvent aussi servir de contact et transmettre des informations aux autres membres de la famille afin que vous n’ayez pas à passer trop de temps au téléphone ou à écrire des courriers électroniques. Inclure les grands-parents aux entretiens avec l’équipe soignante peut leur permettre une meilleure compréhension du plan de traitement de leur petite fille ou petit fils et les rassurer.

Dernière mise à jour : 23/01/2018