Recherche clinique en pédiatrie

Partager Imprimer

La recherche en pédiatrie sert à mieux comprendre les maladies des enfants et à améliorer la leur prise en charge. Elle identifie les meilleurs moyens de rétablir la santé et le bien-être des enfants malades en conservant autant que possible leur bien-être. Elle doit se faire dans le respect des questions spécifiques d’ordre éthique, social et méthodologique. 

Si les enfants bénéficient de traitements adaptés aujourd’hui, c’est grâce à la participation d’autres enfants à des recherches dans le passé. 

Pourquoi une recherche en pédiatrie ? L’enfant n’est pas un adulte miniature

Contenu

Il n’y a pas assez de médicaments adaptés aux enfants. Souvent, pour ne pas laisser l’enfant sans traitement, les médecins sont amenés à adapter les médicaments pour adultes. Ils les ajustent en prenant en compte la morphologie ou l’acceptabilité de l’enfant (écraser des comprimés impossibles à avaler pour des petits). L’adaptation des médicaments porte aussi sur les doses et la durée du traitement. 

Or, on ne peut pas entièrement transposer à l’enfant des études sur les adultes. Ce qui est valable pour les adultes ne l’est pas nécessairement pour les enfants. La physiologie humaine est complexe, notamment chez l’enfant où les organes, le métabolisme et l’immunité évoluent chaque année de la naissance à l’adolescence. Dans un organisme en croissance, le passage et l’élimination du médicament, et les conséquences de son action doivent être étudiés. Une maladie bénigne chez l’adulte peut être grave chez l’enfant (rhume banal chez l’adulte mais bronchiolite chez l’enfant). Il est donc nécessaire de mener des études pédiatriques pour :

  • prendre en compte les paramètres physiologiques particuliers aux tranches d’âge concernées (de la phase prénatale c’est-à-dire pendant la grossesse jusqu’à l’âge adulte),
  • évaluer les effets à long terme afin d’assurer non seulement une efficacité mais aussi une sureté maximales.

Quelles sont les difficultés de la recherche pédiatrique ?

Contenu

La première difficulté est l’étroitesse du marché. L’investissement nécessaire pour mener des études est très lourd et la rentabilité n’est pas évidente si la maladie est peu fréquente. La deuxième concerne les problèmes particuliers liés à la conduite de la recherche chez des enfants : 

  • difficultés techniques et méthodologiques à concevoir des appareils adaptés et à affiner les méthodes (par exemple, le volume de sang prélevé sera moindre, il faut des techniques d’analyse plus fines)
  • difficultés logistiques pour concilier la participation de l’enfant au protocole et à sa vie scolaire et familiale
  • difficultés éthiques ou d’image : l’enfant est considéré comme une personne vulnérable, à protéger. 

La recherche pédiatrique à l'Hôpital des enfants

Contenu

Au sein du Département de pédiatrie, gynécologie et obstétrique, il existe plusieurs groupes de recherche. Depuis 2005, l’Hôpital des enfants dispose d’une plateforme dédiée à la recherche clinique pédiatrique, centrée sur les besoins de l’enfant, de l’adolescent et de ses parents, dotée d’une infrastructure (secrétariat, infirmières de recherche, médecins internes de recherche) et d’un encadrement formateur.

En 2020, la plateforme de recherche pédiatrique s’est enrichie des disciplines de gynécologie et d’obstétrique devenant la plateforme de recherche en pédiatrie, gynécologie et obstétrique (PGO). 

Tous les projets de recherche sont validés par la Commission cantonale d’éthique de la recherche . Ils peuvent être financés par la Fondation privée des HUG, le Fonds national suisse de la recherche scientifique ou par d’autres fonds privés. Les résultats des études sont publiés dans des revues spécialisées et présentés dans le cadre de congrès scientifiques. Chaque année, une journée de la recherche clinique est organisée en collaboration avec la Faculté de médecine de l’Université de Genève.

Contenu

Pour en savoir plus sur la recherche clinique en pédiatrie

Dernière mise à jour : 08/06/2022